5000 $ pour les scouts
Le Groupe scout centre-ville de Shawinigan a récemment reçu une belle surprise de Josée Villemure, de l’entreprise Fait par une maman. La jeune femme d’affaires avait décidé de contribuer financièrement au mouvement, dans la foulée du déménagement vécu cette année. Elle a ainsi remis un chèque de 5000 $, montant obtenu à la suite de la vente de 500 billets à 10 $ pour le tirage d’une garde-robe de Fait par une maman.
5000 $ pour les scouts Le Groupe scout centre-ville de Shawinigan a récemment reçu une belle surprise de Josée Villemure, de l’entreprise Fait par une maman. La jeune femme d’affaires avait décidé de contribuer financièrement au mouvement, dans la foulée du déménagement vécu cette année. Elle a ainsi remis un chèque de 5000 $, montant obtenu à la suite de la vente de 500 billets à 10 $ pour le tirage d’une garde-robe de Fait par une maman.

Des nouvelles de Shawinigan

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste

Frais supplémentaires

La prolongation des travaux pour la mise en marche de l’usine de traitement d’eau potable du lac à la Pêche entraîne des frais supplémentaires. Lors de sa dernière assemblée publique régulière, le conseil municipal de Shawinigan a autorisé un paiement inattendu de 100 000 $ à la firme Stantec Experts-conseils pour des heures de surveillance additionnelles au chantier. Le maire de Shawinigan, Michel Angers, ne se formalise pas trop de cette nouvelle facture, rappelant qu’un chantier d’une soixantaine de millions de dollars pouvait réserver quelques imprévus. «Il reste de petits détails», commente-t-il. «C’est toujours la même affaire: quand l’entrepreneur prend plus de temps pour faire ses travaux, celui qui fait la surveillance veut bien continuer, mais il faut le payer. Nous n’avons pas le choix. Nous allons le payer et après, on s’entendra.» Rappelons que cet important projet impliquait la construction d’une station de traitement de l’eau du lac des Piles, déjà en exploitation. Dans le cas du lac à la Pêche, il s’agit d’une usine beaucoup plus complexe. «C’est immense!», relate M. Angers, qui prévoit une mise en exploitation «sous peu».

Eaux de ruissellement

Le conseil municipal de Shawinigan vient d’accorder le contrat de services professionnels pour la gestion durable des eaux de pluie à la source à la firme Axio Environnement de Sherbrooke, au coût de 86 741 $. Le maire, Michel Angers, précise que ce mandat se déroulera principalement au lac des Piles.

Transport et mobilité durable

La firme GBI-Experts conseils de Montréal vient d’obtenir un mandat du conseil municipal de Shawinigan pour la réalisation d’un plan de transport et de mobilité durable. Il s’agit d’un contrat de 164 260 $.

Réfection de pelouses

Le conseil municipal de Shawinigan vient d’octroyer le contrat pour la réalisation des travaux de réfection de pelouses pour les années 2020, 2021 et 2022 au Groupe Pelletier entretien, division Jeannine Pelletier de Shawinigan, au montant de 182 763 $.

Service d’entretien

À la suite d’un appel d’offres, les élus de Shawinigan ont confirmé l’attribution du contrat pour la location de personnel d’entretien des installations de production et de distribution de l’eau potable et de collecte et de traitement des eaux usées à S3i Alimentaire de Trois-Rivières, au montant de 123 936 $.

Commission de toponymie

Le conseil municipal de Shawinigan vient d’annoncer la nomination de Jean-Pierre Jolivet à titre de membre résidant de la commission de toponymie, à la suite du décès de Pierre Marcouiller il y a près d’un an.