Le PAIS finaliste provincial La MRC de Bécancour est fière de souligner la nomination du Projet d’Accueil et d’Intégration Solidaire (PAIS) dans le cadre du Gala des Mérites du français 2019 de l’Office québécois de la langue française qui aura lieu le 10 juin prochain à Montréal. Le PAIS est finaliste des Mérites en francisation des personnes immigrantes. Le PAIS aide des familles immigrantes installées dans des villes à se relocaliser et à accéder au marché du travail à la campagne. Le modèle développé a permis à huit familles immigrantes qui habitaient dans des villes de se relocaliser dans des municipalités rurales du territoire. Près de 40 nouvelles personnes, dont 15 enfants, sont déménagées. Plus de quinze emplois stables ont été comblés. Sur la photo, on retrouve Sunita Biswa, Esraa Ibrahim et Julie Garneau, enseignante.

Des nouvelles de la Rive-Sud

Parcours d’incubations d’entreprises collectives

Avec l’appui de plusieurs partenaires de la région, le Pôle d’économie sociale du Centre-du-Québec, en collaboration avec le Chantier de l’économie sociale, vient de lancer son nouvel incubateur d’entreprises collectives destiné aux étudiants de niveau postsecondaire.

Cet incubateur fait partie du réseau des 19 incubateurs actifs sur l’ensemble du territoire québécois, tous regroupés sous le nom Sismic. Soutenu financièrement par le Secrétariat à la jeunesse, Sismic est le premier parcours d’idéation et d’incubation d’entreprises d’économie sociale offert partout au Québec.

Développé et déployé par le Chantier de l’économie sociale et les Pôles régionaux d’économie sociale, le parcours Sismic propose aux porteurs d’un projet à potentiel entrepreneurial, âgés de 18 à 29 ans, des ateliers visant à structurer leur projet collectif et à acquérir des connaissances propres au développement d’une entreprise d’économie sociale, en plus d’offrir des outils complets pour les soutenir dans la coconstruction d’une équipe entrepreneuriale et dans le démarrage d’un projet.

Encan pour la Fondation pastorale

Le prochain encan-bénéfice d’œuvres d’art de la Fondation pastorale du diocèse de Nicolet aura lieu le dimanche 9 juin, dès 13 h, à la Salle d’encan Drummond (2243, rue Saint-Pierre (route 122) à Drummondville).

Les portes seront ouvertes aux collectionneurs à partir de 10 h. Cet événement fait suite à un encan virtuel en ligne tenu en novembre dernier où environ 15 % des articles mis en vente avaient trouvé preneur. On peut déjà voir le catalogue des articles sous forme de galerie de photos en ligne, sur le site de la Salle d’encan Drummond, afin de préparer ses mises.

Nul besoin d’inscription, il suffit de se rendre sur place à compter de 10 h pour un aperçu de la collection d’œuvres et dès 13 h pour participer aux enchères.

La totalité des profits de cette vente servira à soutenir les projets pastoraux du diocèse de Nicolet, comme le veut la mission de la Fondation pastorale.

La campagne de financement annuelle de la Fondation a été lancée le 18 mai dernier avec un objectif de 200 000 dollars sous le thème Notre foi n’est pas coutume, c’est une fête à célébrer.