Vanessa Gilbert, Maéva Huot et Léa Leclerc ont participé à la Grande corvée de Nicolet, dimanche matin.

Des Nicolétains refont une beauté à leur ville

Nicolet — Le printemps fait pousser les bourgeons dans les arbres, mais fait également apparaître des déchets ensevelis sous la neige pendant l’hiver, un triste spectacle que l’on peut voir le long de nos rues et de nos routes. Fidèles à une tradition établie depuis quatre ans, quelques citoyens de Nicolet ont retroussé leurs manches pour ramasser ces détritus, dimanche, lors de la quatrième Grande corvée organisée par la Ville.

Munis de sacs de poubelle et de recyclage, près de 15 Nicolétains, venus seuls ou en famille, ont arpenté quelques rues et parcs de la ville, principalement dans le parc Marguerite-D’Youville, près de l’aqueduc, le long du boulevard Louis-Fréchette et autour de l’aréna. Une fois leurs sacs remplis, ils pouvaient les laisser au bord de la rue pour qu’un employé de la Ville de Nicolet vienne le ramasser.

«On vient ramasser les rues, s’assurer qu’on ait une belle ville propre pour le début de l’été», explique Nathalie Adam.

«C’est important parce que sinon, la planète va être toute polluée et on va marcher dans les déchets», ajoute sa fille Gaëlle.

La Grande corvée était organisée par le comité consultatif citoyen et le comité consultatif environnement de la Ville de Nicolet. La conseillère municipale Carolyne Aubin, responsable du comité consultatif citoyen, espère que l’événement deviendra un incontournable dans l’agenda des Nicolétains.

«On souhaite que ça devienne un événement qui se fait chaque année, que les gens se disent: OK, là, on ramasse et on fait en sorte que notre ville soit propre», souligne-t-elle.

Les efforts déployés depuis quatre ans ont d’ailleurs été payants, selon Marie-Ève Dupont Plamondon, bénévole au sein du comité consultatif citoyen.

«La première année, on avait trouvé des divans, des pneus et même un moteur, se souvient-elle. Une fois que c’est enlevé, c’est rare qu’il y ait autant de gros déchets qui reviennent.»

Les entreprises sollicitées

Les entreprises et institutions qui ont pignon sur rue à Nicolet étaient également invitées à organiser une action environnementale, comme inciter leurs employés à se préparer un lunch zéro déchet, ramasser les détritus près de leur lieu de travail ou planter des arbres. La Ville de Nicolet s’engageait à mettre ces actions en lumière sur son site internet et sur les réseaux sociaux.

«L’an dernier, on avait déjà approché les entreprises pour les sensibiliser à participer à la grande corvée, précise Mme Dupont Plamondon. On n’avait pas eu une grande réponse, alors cette année, on s’est dit: tiens, on va essayer de les avoir pour publiciser leurs actions vertes. On a eu une belle surprise, avec des entreprises qui nous ont montré qu’elles faisaient déjà des gestes super verts et qui ont investi pour développer des idées plus écologiques. On en a eu huit cette année, on va essayer de doubler ce nombre l’an prochain.»

Moins de participants, meilleure température

Les bénévoles étaient moins nombreux cette année qu’en 2018. Il faut dire que la corvée, qui coïncide habituellement avec le Jour de la Terre, a été reportée d’une semaine en raison des inondations, ce qui explique le moins grand nombre de participants.

«Il y a des citoyens qui avaient la corvée à leur horaire la semaine dernière, mais qui avaient d’autres engagements pour ce dimanche, explique Mme Dupont Plamondon. Mais on sait que la réponse est bonne parce qu’on a augmenté de 5 à 10 bénévoles de plus chaque année, donc on a confiance que la cinquième corvée, ce sera un gros party... zéro déchet, bien entendu!»

Le report de l’activité est d’ailleurs un mal pour un bien, puisque la Grande corvée a pu se faire sous un soleil radieux et avec une température très agréable, dimanche matin.

«La fin de semaine dernière, il avait plu, alors c’était mouillé partout, soulève Mme Aubin. Et puisqu’on va dans les parcs et à des endroits moins accessibles, quand c’est mouillé et plein de boue, c’est moins plaisant pour les gens.»