Dans l’ordre habituel: Séléna Baril, propriétaire du IGA Extra de Shawinigan, Violaine Héon, coordonnatrice au RODITSA de la Mauricie, Caroline Boucher, présidente au RODITSA de la Mauricie, Francine Ricard, agente d’intégration, de développement de communication au sein de SEMO Mauricie, Dominic Delagrave, employé du IGA Extra.

Des initiatives pour favoriser l’inclusion

TROIS-RIVIÈRES — Des initiatives diverses ont été mises en place dans la région dans le cadre de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle afin de démystifier ces troubles ainsi que ceux reliés au spectre de l’autisme et favoriser l’inclusion des personnes qui en sont atteintes.

Le Regroupement d’organismes en déficience intellectuelle et trouble du spectre de l’autisme de la Mauricie (RODITSA) a notamment profité du lancement de la semaine qui se poursuivra jusqu’au 17 mars pour présenter le projet L’embauche inclusive, un plus pour votre équipe!, qui vise à faire connaître les avantages d’embaucher une personne présentant un de ces troubles. Au cours des prochaines semaines, les employeurs de la Mauricie seront d’ailleurs approchés dans le cadre d’une grande tournée de séduction. Ils recevront notamment une trousse contenant l’information pertinente à une telle embauche. Sept capsules vidéo mettant en vedette des employeurs et leur employé vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme seront également diffusées sur les réseaux sociaux.

Une activité de sensibilisation se tiendra également, ce vendredi, à l’école secondaire des Chutes de Shawinigan. Dans le cadre de celle-ci, une dizaine d’élèves seront jumelés avec des membres de l’Association pour la déficience intellectuelle et du trouble du spectre de l’autisme pendant une journée entière. Cette initiative a pour objectif de briser les barrières démystifier certaines peurs qui habitent les gens.