C’est ce mercredi qu’aura lieu la dernière procession aux flambeaux dans le cadre du Festival de l’Assomption.

Des flambeaux qui font la différence

Trois-Rivières — Mission accomplie pour les participants aux activités de Coup de main Mauricie, qui ont complété l’ensemble des flambeaux demandés par le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap en vue du Festival de l’Assomption qui se tient jusqu’à ce mercredi le 15 août. Les flambeaux en question sont fabriqués par des personnes ayant une déficience motrice à la suite d’une maladie ou un accident.

Depuis 2004, le Sanctuaire collabore avec Coup de main Mauricie afin de réaliser l’assemblage des flambeaux qui serviront lors des processions à travers les jardins du site.

Mgr Pierre-Olivier Tremblay précise que le Sanctuaire est heureux d’être un partenaire majeur de l’organisme. «C’est une façon concrète de faire une différence positive dans notre milieu et nous en sommes très fiers. Le Sanctuaire est un endroit qui fait du bien, de par sa vocation, de son histoire et de ses espaces. Ce que font les participants en confectionnant les flambeaux y contribue grandement», dit le recteur.

Coup de main Mauricie ressent une grande fierté et affirme que les visiteurs d’ici et d’ailleurs contribueront à de petits gestes simples qui permettront de changer des vies. «Ce qui me rend le plus fière, c’est quand nous voyons les réalisations dans les mains des gens lors des soirées de processions de flambeaux. Ce lien entre le public et ce que nous faisons, c’est extraordinaire», confie Maryse Bégin, directrice générale de Coup de main Mauricie. «On dit souvent que le battement d’ailes d’un papillon a le pouvoir de changer le climat d’un autre continent. C’est ces petits gestes qui font que les gens retrouvent un sentiment d’accomplissement et de confiance en soi», ajoute-t-elle.

L’organisme sera d’ailleurs présent à la dernière procession de flambeaux ce mercredi. L’équipe pourra expliquer aux visiteurs et aux pèlerins comment procéder à l’assemblage des flambeaux et en outre parler de sa misson. Il souhaite également collaborer encore une fois avec le Sanctuaire l’an prochain.

Le Festival de l’assomption va bon train
À l’occasion de la dernière journée du Festival de l’Assomption, le Sanctuaire attendra plus de 5000 personnes. «La plus grosse procession aura lieu mercredi et se terminera par un feu de joie. Ce sera une journée parfaite. C’est l’apothéose du festival et nous attendons énormément de personnes, le grand défi sera de circuler sur le site», explique Yvana Labouba, directrice des communications et au développement au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.

Mme Labouba affirme que toute l’équipe est ravie de cette édition et que les nouveautés dans la programmation ont eu la cote après des visiteurs. «Il y a eu un retour très positif aux conférences entre autres. Pour le commandant Piché et pour Pierre Bruneau, les salles étaient quasi pleines», dit-elle. «C’est une nouvelle clientèle que nous venons chercher aussi avec la prière du corps et de l’esprit où 40 personnes en moyenne se retrouvent dans les jardins dès 11 h.»

Les processions de flambeaux se passent également très bien et en toute beauté, selon elle.

Le festival est en crescendo et s’enligne encore une fois vers une édition fructueuse, avec 45 000 visiteurs attendus d’année en année.