Le bureau de circonscription du député Yves Perron passe en mode télétravail.
Le bureau de circonscription du député Yves Perron passe en mode télétravail.

Des députés en mode télétravail

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
LOUISEVILLE — En raison de la situation actuelle et des récentes consignes sanitaires émises par le gouvernement du Québec, le bureau de circonscription du député de Berthier-Maskinongé, Yves Perron, ainsi que celui de la députée de Trois-Rivières, Louise Charbonneau, passent en mode télétravail dès aujourd’hui.

Du côté du député Yves Perron, la décision a été prise dans un souci de prévention et de diminution des risques de contamination, peut-on lire dans un communiqué transmis aux médias.

«Nous répondons à l’appel du gouvernement et allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour tenter d’éviter une augmentation des cas dans la circonscription, et partout au Québec. Utiliser le télétravail par principe de précaution est pour nous quelque chose de possible, et ça contribue à éliminer bon nombre de risques de propagation», soutient le député Yves Perron.

Le bureau du député maintiendra toutefois ses services à la population par téléphone selon les heures habituelles du bureau, soit de 9 h à 16 h, du lundi au vendredi. Si certains besoins particuliers exigent une rencontre sur place avec certains citoyens, une évaluation sera effectuée le cas échéant.

Même son de cloche du côté de Trois-Rivières,  où la députée Louise Charbonneau mise également dans le contexte sur le télétravail afin de diminuer les risques de contamination.