Les importantes quantités de neige reçues cet hiver forcent les villes de Shawinigan et de Trois-Rivières à prendre des mesures particulières dans la gestion des dépôts à neige.

Des défis dans la gestion des dépôts à neige

Trois-Rivières — Ce n’est un secret pour personne, l’hiver a jusqu’à maintenant laissé derrière lui d’importantes quantités de neige. Devant cette neige plus abondante qu’à la normale, les villes de Trois-Rivières et de Shawinigan doivent prendre des mesures particulières pour la gestion des dépôts à neige.

Les deux Villes ont demandé cette semaine aux entrepreneurs qui transportent de la neige pour des clients privés, comme des commerces ou des entreprises, d’utiliser un seul site de dépôt à neige. Du côté de Shawinigan, ces entrepreneurs doivent utiliser le dépôt à neige Grand-Mère pour décharger la neige transportée. Les quatre autres dépôts à neige de Shawinigan sont désormais réservés pour la neige provenant de la voie publique.

«Les dépôts à neige sont bien remplis. On se doit de garder une marge de manœuvre pour le reste de l’hiver», explique Véronique Gagnon-Piquès du service des communications à la Ville de Shawinigan. «C’est une décision difficile, mais on a la responsabilité de prioriser le déneigement des voies publiques afin d’assurer la sécurité des citoyens», indique pour sa part le directeur du service des travaux publics de la Ville de Shawinigan, Stéphane Lahaie.

Rappelons que les normes environnementales obligent la Ville de Shawinigan à disposer de toute la neige recueillie dans ses dépôts à neige. «Nous ne pouvons plus faire comme il y a quelques années et apporter de la neige au parc de l’île Melville pour bien commencer la saison. On se doit d’en disposer dans les dépôts à neige», ajoute Véronique Gagnon-Piquès.

De côté de Trois-Rivières, des mesures similaires ont aussi été prises. Notons que depuis le début de la saison froide, Trois-Rivières a reçu 253 cm de neige. Si la tendance se maintient, la cité de Laviolette devrait avoir reçu près de 300 cm de neige cet hiver.

Lundi dernier, la Ville a donc communiqué avec les entrepreneurs qui transportent de la neige de clients privés pour les aviser d’utiliser jusqu’à la fin de l’hiver le site industriel. Les deux autres dépôts à neige, soit ceux situés près de la rue Bellefeuille et de la rue J-Réal Desrosiers, sont réservés pour les opérations de déneigement de la voie publique.

«On comprend que ça peut être un peu plus loin pour transporter la neige, mais mieux vaut prévenir que guérir», souligne Cynthia Simard, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières. «Cette mesure permet d’équilibrer les sites de dépôt de neige. Comme ça, on va être capable de finir l’hiver.»