Jocelyn Roy s'inquiète de voir des coyotes rôder près des résidences situées non loin du barrage La Gabelle.

Des coyotes inquiètent à Mont-Carmel

Des citoyens de Notre-Dame-du-Mont-Carmel se sont montrés inquiets au cours des derniers jours de la présence de coyotes qui semblent rôder plus près qu'à l'habitude des résidences situées non loin du barrage La Gabelle. L'inquiétude a atteint sa limite pour Jocelyn Roy cette semaine, alors qu'il a trouvé trois carcasses de chevreuils complètement dévorés dans un petit bois où il a l'habitude d'aller se promener en raquettes avec ses enfants.
<p>Des promeneurs ont eu la mauvaise surprise de découvrir ces carcasses de chevreuils, récemment, à proximité d'un sentier pédestre utilisé par les citoyens de Notre-Dame-du-Mont-Carmel. La présence des coyotes inquiète dans ce secteur.</p>
«On n'avait jamais vu des pistes aussi grosses dans ce secteur-là. J'ignore si ce sont des coyotes ou des loups, mais il y a plein de monde qui vont se promener là car c'est près de nos maisons», raconte Jocelyn Roy, qui s'inquiète drôlement de la présence de ces bêtes à cet endroit.
Photos à l'appui, M. Roy montre avec quelle voracité les chevreuils ont été attaqués puis dévorés durant la nuit.
«Quelques jours avant, ce n'était pas là, puis tout d'un coup, on en a trouvé trois. Je m'inquiète beaucoup de savoir qu'ils peuvent s'approcher autant, ils n'avaient pas l'habitude de se rendre là», constate le citoyen.
Il y a quelques jours, M. Roy a pu voir l'une de ces bêtes s'approcher à quelques mètres de la clôture qui délimite son terrain, une présence qui n'avait absolument rien de rassurant pour ce père de famille.
Du côté de la Municipalité, on dit être bien au fait du dossier et avoir contacté le ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs.
«Ils ont été faire les vérifications nécessaires et nous disent qu'à cette période de l'année, c'est normal puisque les bêtes cherchent de la nourriture. Dans le cas des carcasses qui ont été trouvées, ils ont d'abord vérifié s'il ne s'agissait pas d'actes de braconnage, mais il semble que non», confirme le directeur général de la municipalité, Dany Roy.
Ce dernier se fait toutefois rassurant et explique que les bêtes se sont retrouvées à attaquer des chevreuils qui se tenaient à cet endroit en nombre important puisqu'ils y trouvaient de la nourriture.
«C'est vrai que ça frappe quand on voit les photos. Le problème est que ça s'est produit près d'un sentier pédestre alors des gens ont pu voir ça. Mais la Faune nous assure qu'il n'y a pas de raison de s'inquiéter», signale M. Roy.
Pour sa part, le maire Luc Dostaler assure que la Municipalité procédera à de la sensibilisation auprès de la population pour aviser les gens de la présence de ces animaux pour que, même si les gens n'ont pas à s'inquiéter, ils demeurent tout de même vigilants en cette période de l'année.