Des consultations publiques prévues dans la région

Trois-Rivières — Deux consultations publiques auront lieu dans la région sur le projet de moratoire sur la construction et la reconstruction en zones inondables, le 4 juillet prochain.

Ces réunions sont organisées par le gouvernement du Québec, qui souhaite empêcher toute nouvelle construction, de même que la réparation de résidences et de commerces sévèrement endommagés par les inondations de ce printemps, dans les zones inondables cartographiées 0-20 ans.

Ce moratoire serait en vigueur tant que de nouvelles règles sur l’aménagement du territoire ne seront pas adoptées.

Les résidents dont la propriété a subi des dommages équivalant à moins de la moitié de sa valeur, dont les fondations ne sont pas à refaire et dont le rez-de-chaussée n’a pas été inondé, pourront la réparer.

Le gouvernement souhaite entendre les citoyens et les organisations qui souhaitent s’exprimer sur le sujet lors de ces réunions. Il sera possible de déposer un avis ou un mémoire à l’adresse électronique zis2019@mamh.qc.ca avant la tenue des consultations.

Pour les résidents de la Mauricie, la rencontre aura lieu à 19 h, à l’Hôtel Gouverneur Trois-Rivières. Elle aura lieu à la même heure à l’Auberge Godefroy, à Bécancour, pour les résidents du Centre-du-Québec.

Au Québec, 813 municipalités et villes sont visées par le projet de décret du gouvernement. En Mauricie, 31 municipalités et villes sont inscrites à cette liste. Au Centre-du-Québec, 48 le sont également, dont trois dans la MRC de Bécancour et cinq dans la MRC de Nicolet-Yamaska.