Des conditions favorables à l'agriculture en 2013

Les conditions climatiques ont été variables, en 2013, mais somme toute favorables à la production agricole, tant pour la Mauricie que pour le Centre-du-Québec, selon le bilan de l'assurance-récolte que vient de déposer la Financière agricole.
En Mauricie, 36 entreprises agricoles ont subi des pertes admissibles à l'indemnisation tandis qu'on en compte 214 au Centre-du-Québec.
Il faut dire qu'en Mauricie, la Financière agricole assure 565 entreprises contre 1637 au Centre-du-Québec.
En Mauricie, les pertes totalisent 195 000 $ dont près de 107 000 $ uniquement pour les céréales. Les valeurs assurées ont quant à elles augmenté de 3,2 % par rapport à 2012.
Au Centre-du-Québec, les pertes totalisent 995 000 $ dont 527 000 $ pour le maïs. Les valeurs assurées ont augmenté de 5,1 % par rapport à l'année précédente.
Le printemps dernier avait donné lieu à une production de sirop d'érable abondante pour les deux régions. Les rendements de l'ensemble des fauches de foin ont été dans la moyenne. Les conditions fraîches et pluvieuses du début de la saison ont obligé le retard ou la reprise de certains semis.