Scène un prise trois à la mairie de Saint-Stanislas

Saint-Stanislas — Scène un, prise trois, à la mairie de Saint-Stanislas. Un candidat, Luc Pellerin, déposera sa candidature le 23 avril en vue de l’élection partielle à ce poste dont la date n’a pas encore été annoncée.

Rappelons brièvement les faits. Aucun candidat ne s’était présenté lors des mises en candidatures qui se terminaient le 6 octobre 2017 en vue des élections municipales. Saint-Stanislas avait donc élu tous ses conseillers, mais pas de maire.

Il avait fallu tenir une seconde période de mises en candidatures en vue d’une élection partielle à la mairie, le 3 décembre 2017.

Luc Pellerin

Cette fois, deux personnes convoitaient le poste, soit Anne-Marie Lafontaine et Sylvain Déry.

C’est ce dernier qui est devenu maire, mais à peine trois mois plus tard, le 12 mars suivant, M. Déry a démissionné, faute de temps pour assumer son mandat.

Une nouvelle élection partielle doit donc être tenue sous peu.

Le candidat, Luc Pellerin, habite à Saint-Stanislas depuis 25 ans. Originaire de Richmond, il a travaillé pendant une dizaine d’années à son compte et pendant plus de 25 ans à l’ABI de Bécancour.

L’homme de 65 ans, qui est retraité depuis 7 ans, indique qu’il n’a aucune expérience en politique, mais qu’il s’était impliqué dans le syndicat de l’entreprise, quand il travaillait et fut aussi délégué social.

Étant retraité, il estime avoir suffisamment de temps pour se consacrer aux dossiers de la municipalité auxquels il veut d’ailleurs s’initier très prochainement. «Je vais prendre le temps de me mettre au courant», dit-il.

M. Pellerin songeait déjà à se présenter à ce poste à la dernière partielle, mais il avait préféré laisser la place à Sylvain Déry qu’il jugeait amplement compétent pour exercer la fonction de maire.

Pour l’instant, il a le champ libre.

La candidate qui avait affronté Sylvain Déry, Anne-Marie Lafontaine, a en effet confirmé au Nouvelliste, lundi, qu’elle ne se présentera pas à cette élection partielle.

Mme Lafontaine se réjouit qu’un nouveau candidat se présente à la mairie. «Pour ma part, je respecte le choix des citoyens qui voulaient poursuivre dans la continuité avec monsieur Sylvain Déry», dit-elle. Mme Lafontaine n’avait en effet récolté que 22 % des voix contre 78 % pour M. Déry.

«Je poursuis ma carrière en ayant à cœur mon village», ajoute Mme Lafontaine.