À l'inauguration du gymnase de l'école de la Solidarité, on retrouvait Yvon Lemire, président de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, France Brûlé, directrice de l'école, et Guy Veillette, maire de Saint-Narcisse.

L'école de la Solidarité a enfin son gymnase

L'attente a été longue. Onze ans. Mais Saint-Narcisse l'a enfin, son gymnase. Attenant à l'école de la Solidarité, il a été inauguré mardi avant-midi. Autant il était attendu, autant il suscite l'admiration. En s'y référant dans son mot d'accueil, la directrice de l'établissement, France Brûlé, a parlé de «notre huitième merveille du monde».
C'est le 17 février que les élèves ont étrenné leur «cadeau». «C'était la fête. Ça sentait le neuf», a-t-elle rappelé. «À cette occasion, ils ont pu comprendre que le tout premier projet avait été présenté l'année de la naissance des élèves de 4e année. Ils ont donc été à même de prendre conscience que la persévérance est souvent un gage de succès», a-t-elle illustré.
Le maire de la municipalité savourait aussi ce moment. «Ç'a pris onze ans. On a été patient. Mais aujourd'hui on peut dire: «Mission accomplie!»», a souligné Guy Veillette.
Cet équipement se veut rassembleur. Il a été conçu de manière à ce qu'il y en ait pour tous les goûts et pour tous les groupes d'âge: pour les élèves, mais aussi pour la population de Saint-Narcisse et celle des environs.
«Il faut comprendre que c'est plus qu'un plateau sportif. Ça devient notre centre sportif Alphonse-Desjardins», a témoigné le maire, en énumérant les autres installations que compte sa municipalité: le terrain de balles, la patinoire, le terrain de tennis, la pétanque, le basketball, le badminton, en plus des jeux d'eau qui seront aménagés à l'été.
«Il va s'en dire que le gymnase de l'école de la Solidarité représente pour notre communauté une grande source de fierté par l'accessibilité accrue à des installations qui favorisent la pratique du sport et de saines habitudes de vie. Le gymnase contribue aussi à l'amélioration du milieu de vie et des services offerts à toute une communauté, soit celle de Saint-Narcisse et les environs», a mentionné Sylvain Déry, président du conseil d'administration de la Caisse Desjardins de La Moraine, qui a terminé son propos en se tournant vers les enfants: «Les élèves de l'école de la Solidarité ont une opportunité unique: celle de découvrir les bienfaits du sport et, qui sait, peut-être avoir l'honneur de représenter leur pays aux Jeux olympiques de 20??»
Comme un bonheur n'arrive pas seul, le président de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, Yvon Lemire, a annoncé aux élèves de l'école, qui étaient tous présents dans leur nouveau gymnase, qu'ils auraient congé de devoirs un soir de cette semaine, qui sera déterminé par leurs professeurs.
Outre le gymnase proprement dit, la nouvelle bâtisse abritera aussi une salle d'entraînement où il y aura des poids et haltères ainsi que des appareils du genre Nautilus. Ce volet sera disponible au grand public vers l'automne, le temps de faire l'acquisition du matériel nécessaire.
Cette réalisation a nécessité un investissement de 1 955 448 $.