Le Défi Mauricie est de retour en fin de semaine à Saint-Luc-de-Vincennes.

Le Défi Mauricie est de retour

Le Défi Mauricie, qui met en vedette des attelages de chiens menés par des mushers, est de retour ce week-end à Saint-Luc-de-Vincennes.
Le Défi Mauricie inclut deux classes de courses. La première regroupe les attelages de six chiens qui s'élanceront sur un parcours d'environ six milles. La deuxième course met en compétition les équipes de la classe illimitée qui comprend des attelages de 12 à 18 chiens qui se disputeront la victoire sur un parcours d'environ 14 milles.
Ces courses se dérouleront en deux étapes avec un premier départ le samedi et un second départ le dimanche. Le résultat du cumulatif des temps des deux journées détermine le classement final des équipes. La remise des trophées et des bourses d'une valeur de 12 000 $ aura lieu à la salle communautaire de Saint-Luc-de-Vincennes vers 15 h 30, le dimanche 2 février.
Le maire de l'endroit, Jean-Claude Milot, organisateur de la course, souligne que les champions de l'an dernier, Justin Fortier, de Saint-Raymond, dans la classe illimitée et Fanny Houle, de Trois-Rivières, dans la classe six chiens, feront face à une soixantaine d'autres équipes parmi les meilleures en Amérique du Nord.
Il ajoute que plusieurs équipes des États-Unis seront présentes dont celle de Jim Blair et Steve Long. Il faudra aussi compter avec des participants de la Mauricie soit les mushers Claude Bellerive, Mélanie Bellerive, Jean-Claude Milot, Hermel Bergeron et Patrick Périgny.
Les spectateurs peuvent assister au départ et à l'arrivée des courses sur le terrain des loisirs à Saint-Luc-de-Vincennes de même qu'à la course dans les champs en bordure de la Route à Thibeault et du 2e Rang vers Saint-Narcisse.
Le maire Milot est fier de mentionner que parmi les neuf courses sanctionnées par le Club d'attelages de chiens du Québec, le Défi Mauricie se retrouve en tête de liste tant pour la qualité de son organisation et son appréciation par les mushers que pour l'accueil des spectateurs.