Le député Pierre-Michel Auger et le maire Guy Simon près du nouveau pont.

Enfin un pont digne de ce nom à Champlain

Champlain — Le maire de Champlain, Guy Simon, se réjouit de l’ouverture du tout nouveau pont érigé sur la route 138 (rue Notre-Dame), par-dessus la rivière Champlain et qui a été inauguré officiellement vendredi. Non seulement le projet a été complété dans les temps, mais «c’est une entrave de moins» pour les usagers, dit-il.

Depuis deux ans, on circulait en effet en alternance sur ce vieux pont en acier pour éviter la surcharge puisque le poids permis sur la structure était limité pour des questions de sécurité. Le maire Simon indique que c’était problématique pour certains agriculteurs qui devaient parfois faire des détours pour se rendre à destination avec leur machinerie lourde.

Lorsque l’annonce de la construction du pont a été faite, en 2014, le ministère des Transports du Québec avait annoncé qu’il serait accessible à la circulation à l’automne 2017.

Les travaux, dit-il, ont commencé en retard, soit à l’automne 2016 au lieu du printemps 2016. Malgré tout, l’inauguration a pu se faire dans les temps.

«La planification a été respectée», se réjouit le maire Simon.

Le nouveau pont en courbe à tablier inférieur d’une largeur de 6,07 mètres et comprend également la réfection des approches.

Ce pont joue un rôle important dans la circulation sur la route 138 qui est très empruntée par les touristes en saison estivale, en particulier par les cyclistes.

Le ministère des Transports a d’ailleurs prévu deux voies cyclables sur ce pont neuf.

Le nouveau maire de Batiscan, Christian Fortin, se réjouit lui aussi de cette amélioration puisque la route 138 passe aussi directement dans sa municipalité.

«Les ponts, c’est essentiel», rappelle-t-il tout en soulignant que le tourisme devient de plus en plus une responsabilité intermunicipale sur le Chemin du Roy.

La réfection du pont de Champlain aura de toute évidence des impacts positifs sur Batiscan, analyse-t-il.

M. Fortin rappelle qu’il y a aussi un vieux pont en acier à remplacer à Batiscan.

Il a été mis en service en 1921 et «il est très étroit», dit-il. Pour l’instant, aucun échéancier n’est dans l’air dans ce cas précis. Celui de Saint-Stanislas est sur le point d’être remplacé, lui aussi.

Le maire Simon estime que la portion la plus délicate du projet, à Champlain, était de protéger la conduite d’eau qui passe sous la rivière.

L’ancien pont de fer sera démoli au cours de l’hiver tandis que des travaux d’aménagements paysagers sont prévus le printemps prochain.

Rappelons que le projet de 5,7 millions $ a permis de remplacer le pont à poutres triangulées en acier de type Pratt qui datait de 1930.

En moyenne, 1770 véhicules routiers circulent quotidiennement sur ce pont, dont 8 % sont des véhicules lourds.

L’inauguration s’est faite en présence du député de Champlain, Pierre-Michel Auger, au nom du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, André Fortin, et du maire Guy Simon.