Même si la plage appartient aux domaines hydrique et privé, les gens s’y rendent en passant par le terrain du bureau d’accueil touristique.

Batiscan installera une pancarte

Batiscan — La Municipalité de Batiscan installera bientôt une pancarte afin d’interdire la baignade dans les eaux du fleuve Saint-Laurent. Cette décision fait suite à une demande du CIUSSS Mauricie et Centre-du-Québec qui date du 1er juin 2016.

La Municipalité n’avait pas donné suite à cette requête, car elle estimait que cette mesure n’était pas de son autorité, explique le directeur général de la Municipalité, Pierre Massicotte. C’est que la plage, explique-t-il, appartient au domaine hydrique ainsi qu’aux résidents riverains.

C’est un résident de l’endroit qui a avisé Le Nouvelliste de la situation après avoir vu des gens, dont des femmes enceintes et de jeunes enfants, se baigner dans le fleuve en période de canicule et fréquenter la plage située près du Bureau d’accueil touristique de la municipalité par où le public a accès à la plage.

Notons qu’il n’y a pas de sauveteur non plus à cet endroit. «On s’est entendu avec le CIUSSS», indique M. Massicotte et la résolution à l’effet de faire fabriquer et installer une pancarte a finalement été adoptée au début du mois d’août, dit-il.

Dans une lettre adressée le 1er juin 2016 à la Municipalité, dont Le Nouvelliste a obtenu copie, le CIUSSS indique que «la qualité de l’eau de baignade de la plage de Batiscan est jugée mauvaise (polluée)».

On y indique de plus que «la quantité de microorganismes (ex.: bactéries, virus, etc.) présents dans l’eau constitue un risque pour la santé de la population. Cette exposition peut causer divers problèmes de santé tels que des gastro-entérites, des infections des oreilles, des yeux, de la peau ou une plaie. Le risque augmente avec le taux de microorganismes et le temps d’exposition», ajoute la requête du CIUSS.

Ann St-Jacques, conseillère en santé et environnement au CIUSSS MCQ, indique que 90 % des résultats d’analyse obtenus en 2018 démontrent la mauvaise qualité de l’eau à cet endroit.

Cette plage, souligne-t-elle, est non reconnue par le Programme Environnement Plage du ministère de l’Environnement. La pancarte sera installée dans les prochains jours.