Le député Pierre-Michel Auger

136 foyers auront la fibre optique à Saint-Luc-de-Vincennes

Saint-Luc-de-Vincennes — La fibre optique s’amène à Saint-Luc-de-Vincennes et 136 foyers auront accès à internet haute vitesse dans le cadre du programme Québec Branché. Il s’agit d’un projet de 250 000 $ pour cette municipalité pour lequel les gouvernements du Québec et du Canada investissent chacun plus de 20 000 $.

Rappelons que le premier ministre Philippe Couillard était en Mauricie, il y a quelques jours, pour annoncer un projet de 300 millions $ visant à branche toutes les régions du Québec à Internet haute vitesse.

Bien que la nouvelle soit accueillie avec enthousiasme par le maire de Saint-Luc-de-Vincennes, Jean-Claude Milot, il reste encore d’importants investissements à faire pour que toute la MRC des Chenaux soit branchée.

«Saint-Luc-de-Vincennes répondait aux critères actuels», indique le député de Champlain, Pierre-Michel Auger. «Il y a un nouveau programme avec des critères, j’imagine, qui vont être revus. On ne les a pas encore, mais on travaille en ce sens», indique-t-il. «Le premier ministre l’a dit, on veut que toutes les régions soient branchées», rappelle-t-il.

Le préfet suppléant de la MRC des Chenaux et maire de Saint-Narcisse, Guy Veillette, indique que l’ensemble des périmètres urbains sont déjà desservis, «mais à l’extérieur des territoires urbains, on n’a malheureusement pas accès à ce service-là autrement que par les antennes paraboliques», dit-il. 

«Là où le bât blesse, c’est l’ensemble de nos rangs, nos gens qui sont un peu plus éloignés dans les rangs n’ont pas accès à ces services-là», dit-il.

Or Guy Veillette est clair: «C’est une question de vitalité, de survie pour nous.»