Actualités

Un loyer qui fait mal

SAINT-NARCISSE — La municipalité de Saint-Narcisse entend, dès le mois de décembre, demander un loyer mensuel de 500 $ plus taxes au Centre d’action bénévole de la Moraine qui occupe, depuis une vingtaine d’années, près des trois quarts d’un bâtiment situé sur la rue Massicotte dans lequel se trouve aussi la bibliothèque municipale. Pourtant, dès l’installation de ce service dans ces locaux, il avait été convenu que le CAB ne paierait jamais de loyer.

C’est en se faisant faire des estimés pour déménager la bibliothèque «qu’avec les membres du conseil municipal, on s’est mis à regarder les frais d’exploitation de nos différents bâtiments pour se rendre compte que ce sont les citoyens de la municipalité de Saint-Narcisse qui assument 100 % des dépenses de fonctionnement de ce bâtiment-là», explique le maire, Guy Veillette.

Actualités

Le garage sera reconstruit

Sainte-Geneviève-de-Batiscan — Le garage R. Marchand de la bannière Sonic de Sainte-Geneviève-de-Batiscan sera reconstruit. La propriétaire, Manon Marcoux, indique qu’elle a eu des nouvelles de son assureur à cet effet et reçoit aussi le soutien de la bannière.

Le maire de la municipalité, Christian Gendron, se dit extrêmement heureux de cette nouvelle. Depuis le 19 avril, en effet, les citoyens n’ont plus de station d’essence, ni de garage pour faire réparer leur voiture et doivent s’organiser avec des services offerts dans les municipalités voisines.

Actualités

Une visite inspirée des jeux d’évasion

BATISCAN — La vocation de l’Office des signaux du quai de Batiscan sera enrichie, cet été. Loin de n’être qu’une simple exposition permanente, l’Office offrira en effet aux visiteurs l’occasion de vivre un jeu d’évasion.

Grâce à une aide financière de 6800 $ du ministère de la Culture et de Communications par l’entremise du député de Champlain, Pierre-Michel Auger, l’Office des signaux transportera en effet les visiteurs en 1957, au moment où un drame sévit. Ils devront alors se transformer en véritables inspecteurs afin d’élucider le mystère qui vient de survenir, sous peine de conséquences désastreuses pour le Canada.

Actualités

Saint-Stanislas aux urnes pour la troisième fois

SAINT-STANISLAS — Le 3 juin, les 931 électeurs de Saint-Stanislas iront aux urnes pour la troisième fois, depuis l’automne dernier.

Ils devront choisir entre Louise Drapeau, musicienne et entrepreneure et Luc Pellerin, un retraité de l’ABI, pour occuper la mairie.

Vie régionale

Des nouvelles de la MRC des Chenaux

Invitation à la Journée de la famille

La MRC des Chenaux invite toutes les familles de son territoire à célébrer la Journée de la famille, le 9 juin, à Saint-Maurice, sous le thème La famille, c’est ça qui compte! Toutes les activités sont gratuites et auront lieu beau temps, mauvais temps.

Actualités

Démissions et suspension chez les pompiers de Saint-Maurice

SAINT-MAURICE — Le conseil municipal de Saint-Maurice a confirmé la démission de deux membres de son service d’incendie, lors de sa dernière réunion. Ces démissions s’ajoutent à une suspension qui, elle, sera débattue prochainement devant le Tribunal administratif du Québec.

Le maire de Saint-Maurice, Gérard Bruneau, n’est pas du tout inquiet de cette situation et assure que le service incendie compte présentement 17 ou 18 pompiers. «Le service est complet et la sécurité de la population est assurée», tient-il à préciser.

Actualités

Scène un prise trois à la mairie de Saint-Stanislas

Saint-Stanislas — Scène un, prise trois, à la mairie de Saint-Stanislas. Un candidat, Luc Pellerin, déposera sa candidature le 23 avril en vue de l’élection partielle à ce poste dont la date n’a pas encore été annoncée.

Rappelons brièvement les faits. Aucun candidat ne s’était présenté lors des mises en candidatures qui se terminaient le 6 octobre 2017 en vue des élections municipales. Saint-Stanislas avait donc élu tous ses conseillers, mais pas de maire.

Vie régionale

Des Chenaux en nouvelles

Une Stanoise s’illustre sur la scène nationale

Une entrepreneure de Saint-Stanislas, Martine Gauthier, s’est récemment illustrée sur la scène nationale en se classant deuxième pour ses ventes de l’année 2017 pour tout le Canada.

Cet honneur a rejailli sur elle et son organisation Tupperware à l’occasion de la Conférence du leadership qui se tenait à Orlando, en Floride, au début du mois de février.

Mme Gauthier s’est démarquée parmi 60 autres directrices organisationnelles grâce à ses ventes de plus de 2,6 millions $ et à son organisation regroupant plus de 900 conseillères.

Finaliste au Gala Artisan de la Communauté entrepreneuriale Des Chenaux, l’automne dernier, cette entrepreneure a récemment fait l’acquisition d’un bâtiment à Saint-Stanislas lui permettant de tenir des événements locaux, d’offrir un lieu de travail et d’échange à son équipe et de rencontrer des clients.

Attestation pour la SADC Vallée de la Batiscan

La Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de la Vallée de la Batiscan a récemment reçu la plus haute distinction du programme Ici on recycle! de Recyc-Québec.

Il s’agit de l’attestation de performance de niveau 3 Or. Cette reconnaissance est remise aux ICI (industries, commerces et institutions) qui atteignent des standards élevés en matière de recyclage conformément à la Politique de gestion des matières résiduelles.

Travaux importants dans le rang Saint-Félix

La première partie du rang Saint-Félix fera sous peu l’objet d’importants travaux à Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Cette année, la municipalité refera en entier la première partie du rang Saint-Félix Ouest sur 700 mètres de longueur.

Ce projet donnera donc lieu à des travaux majeurs d’excavation et d’isolation de la chaussée.

En tenant compte des travaux exécutés l’an dernier, plus de 1,5 million $ auront été injectés sur ce tronçon routier.

Saint-Prosper cherche des acheteurs

La municipalité de Saint-Prosper-de-Champlain souhaite construire prochainement un tout nouveau secteur résidentiel de 19 terrains, dont certains donneront sur la montagne.

Il faut un minimum de 10 acheteurs pour que le projet puisse démarrer dès ce printemps, indique Amélie Caron, conseillère municipale.

Les résidences pourront être reliées aux nouveaux systèmes d’aqueduc et d’égouts de la municipalité.

Bien que le village ne compte pas d’école primaire ni de caisse populaire en ce moment, on y trouve néanmoins un service de traiteur, un comité de loisirs bien organisé et une ligue de baseball rurale en santé contenant 5 équipes. «C’est un village hyper chaleureux», souligne Mme Caron qui s’est nouvellement établie dans le coin.

Le développement se fera en forme de rond point et comprendra un parc, dit-elle. Tous les styles de maisons seront acceptés dans ce nouveau développement.

Nouveaux forfaits gourmands à Batiscan

Deux nouveaux forfaits gourmands organisés par l’Académie des ripailleurs, le Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac et le Vieux Presbytère de Batiscan sont offerts sur le Chemin du Roy.

Le premier, appelé De pain et de froment, a lieu au Moulin seigneurial et permet de découvrir les mécanismes d’un moulin à farine du 18e siècle et d’un moulin à bois du 20e siècle. Une conférence sur l’histoire du pain ainsi qu’une dégustation accompagnent le tout.

Le second forfait, La marmite et le bénitier, propose la visite d’un presbytère de 1816 et de la vie qu’y menaient le curé et sa ménagère. On y présente aussi une conférence sur l’alimentation du temps de Samuel de Champlain, incluant une dégustation de deux mets de cette période.

Portes ouvertes à la Résidence Havre Saint-Maurice

Comme à chaque année depuis 2012, il y aura une journée portes ouvertes à la Résidence Havre Saint-Maurice.

Les résidents du secteur Des Chenaux sont invités à visiter les lieux le 29 avril, de 13 h à 16 h. L’édifice est situé au 1550 Thomas-Caron à Saint-Maurice.

La résidence est membre du Regroupement québécois des résidences pour aînés.

À l’occasion de cette visite, le public pourra découvrir les différents services offerts de même que les aires communes, la salle à manger, la salle d’activités et les chambres qui ont toutes été rénovées.

La résidence offre des services spécialisés pour les aînés ayant des troubles cognitifs tels que l’Alzheimer et la démence.

Internet haute vitesse pour tous

Le conseil des maires de la MRC des Chenaux a récemment pris connaissance d’une étude technique présentant différents scénarios qui permettraient à tous d’avoir un service de fibre optique, donc un accès à Internet haute vitesse.

Le comité de développement du territoire devra donc élaborer de scénarios tant pour la réalisation que pour le financement d’un tel projet.

Les études devraient être complétées d’ici la fin de 2018 et les travaux s’amorceraient en 2019.

Actualités

L’ancienne mairesse et les élues répliquent

Batiscan — L’ancienne mairesse de Batiscan, Sonya Auclair, songe sérieusement à porter plainte au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) à la suite de la publication d’un rapport rédigé par le commissaire aux plaintes, Richard Villeneuve, au sujet de la gestion de certaines dépenses du conseil municipal sous son mandat.

Rappelons en résumé que le MAMOT reproche à certains élus de l’ancienne administration de Batiscan d’avoir fait des dépenses dans le cadre d’un congrès de la FQM en ignorant les maximums autorisés par le conseil par résolution.

Actualités

Des reproches à l’ancienne administration de Batiscan

Batiscan — L’ancienne administration de la municipalité de Batiscan se fait taper sur les doigts par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire qui lui reproche d’avoir autorisé des dépenses faites par les élus sans autorisations préalables, comme l’exige la loi.

Le MAMOT demande même à la municipalité de faire des démarches afin de récupérer certains de ces montants.