Plus d'un millier d'employés d'Hydro-Québec ont été déployés à travers la province pour remettre en état le réseau de distribution de l'électricité. Ils recevront d'ici dimanche des renforts venus d'Ottawa, du Nouveau-Brunswick et de Détroit, aux États-Unis.
Plus d'un millier d'employés d'Hydro-Québec ont été déployés à travers la province pour remettre en état le réseau de distribution de l'électricité. Ils recevront d'ici dimanche des renforts venus d'Ottawa, du Nouveau-Brunswick et de Détroit, aux États-Unis.

Des centres d’hébergement ouverts à Trois-Rivières et Nicolet

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Au lendemain de la violente tempête qui a plongé plus d’un million de personnes dans le noir au Québec, 1100 d’employés d’Hydro-Québec étaient à pied d’oeuvre, samedi, pour remédier aux nombreuses pannes qui privaient toujours plus de 200 000 Québécois d’électricité. Alors qu’il est évident que des milliers de personnes passeront une seconde nuit sans courant, des villes de la région ont décidé d’ouvrir des centres d’hébergement pour accueillir la population sinistrée et lui permettre de passer la nuit au chaud.