Quelques centaines de personnes ont participé vendredi soir à bord de voitures à une mobilisation en appui aux professionnels de la santé et autres travailleurs essentiels devant l’hôpital du Centre-de-la-Mauricie, à Shawinigan.
Quelques centaines de personnes ont participé vendredi soir à bord de voitures à une mobilisation en appui aux professionnels de la santé et autres travailleurs essentiels devant l’hôpital du Centre-de-la-Mauricie, à Shawinigan.

Des centaines de personnes en appui aux travailleurs des services essentiels [VIDÉO]

SHAWINIGAN — Quelques centaines de personnes ont pris part vendredi soir à la mobilisation d’appui des travailleurs des services essentiels. À bord des véhicules, elles se sont rendues à l’hôpital du Centre-de-la-Mauricie en soirée tout en respectant les consignes de distanciation physique essentielles en cette période de pandémie.

L’impressionnant cortège était composé de voitures de citoyens ainsi que de véhicules de service d’entreprises de Shawinigan. Le tout était sous la supervision de la Sûreté du Québec. Devant l’hôpital, les participants ont fait clignoter les lumières de leur voiture tout en actionnant les klaxons en signe de solidarité avec les professionnels de la santé et autres travailleurs des services essentiels.

Plusieurs membres du personnel étaient dehors ou bien aux fenêtres de l’immeuble pour assister à ce défilé. Les lumières de certaines chambres se sont aussi mises à clignoter après l’arrivée du cortège.

«Nous sommes vraiment contents de la réponse de la population. Il y a plus de monde que ce qu’on prévoyait», soutient Patrice Bourassa, un des instigateurs de cette mobilisation.

«C’est difficile à dire, mais il doit avoir entre 300 et 400 véhicules... peut-être même 500. Beaucoup de citoyens et d’entreprises ont répondu à l’appel.»

Les règles de distanciation auraient été respectées, assurent les organisateurs. Si une personne sortait de son véhicule, elle était aussitôt avisée.

Signe que le cortège était impressionnant, le départ de l’école Val-Mauricie, situé à environ 1,8 km de l’hôpital, s’est fait à 19h45. Vers 20h30, des voitures n’avaient toujours pas quitté ce point de départ.