À l’école Louis-de-France, la COVID-19 s’est déclarée chez 10 élèves et chez un membre du personnel.
À l’école Louis-de-France, la COVID-19 s’est déclarée chez 10 élèves et chez un membre du personnel.

Des cas de COVID-19 dans deux autres écoles de Trois-Rivières

Trois-Rivières — Après l’école Saint-Paul, où six cas avaient été déclarés la semaine dernière et l’école Saint-Philippe où un cas avait obligé le retrait des élèves d’une classe, par prévention, c’est au tour des écoles Louis-de-France et Jacques-Hétu de devoir faire face à la COVID-19, cette semaine.

Il s’agit cette fois de 12 nouveaux cas qui s’ajoutent dans les écoles primaires de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy.

À l’école Jacques-Hétu, il est question d’un élève tandis qu’à l’école Louis-de-France, la COVID-19 s’est déclarée chez 10 élèves et chez un membre du personnel.

Malgré ces nouveaux résultats positifs, la Direction de la Santé publique «confirme que la situation est sous contrôle», indique la Commission scolaire dans une communiqué envoyé mardi matin aux médias.

«La Santé publique considère que les mesures de prévention et de contrôle des infections ont été mises en place tel que recommandé», ajoute le communiqué.

Dans un message adressé aux parent, la directrice de l’école indique que «fort heureusement, tout ce beau monde se porte vraiment très bien. De nos dix élèves, neuf étaient dans le même groupe et un autre était de la fratrie. Par mesure préventive, cette classe a été fermée jusqu’au 14 juin inclusivement», précise la lettre dont Le Nouvelliste a obtenu copie.

Le directeur général de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, Luc Galvani, précise qu’une désinfection complète de l’école Louis-de-France a été effectuée lundi soir, 1er juin, par une entreprise spécialisée afin de réduire au maximum les risques d’infection dans ce milieu.

«En collaboration étroite avec la Santé publique, chaque cas testé positif est analysé afin d’évaluer le niveau de risque», précise la Commission scolaire qui a l’intention de publier chaque mardi, d’ici la fin de l’année scolaire, un bilan de sa situation en lien avec la pandémie.

D’autre part, les Commissions scolaires de l’Énergie et de la Riveraine ont affirmé toutes deux au Nouvelliste, mardi, qu’aucun cas de COVID-19 ne s’est encore déclaré dans leurs écoles.

Malgré ces cas, le taux de fréquentation des élèves du primaire dans les écoles de la région a augmenté dans les trois commissions scolaires.

À Chemin-du-Roy, pour la semaine du 1er juin, il est de 50,99% par rapport à 48,5% lors de la semaine de réintégration, les 11,12 et 13 mai.

Du côté de l’école Saint-Paul, la fréquentation a aussi augmenté, précise toutefois la commission scolaire. Elle était de 32.26% pour la semaine du 1er juin par rapport à 25,8% lors de la semaine du 11 mai.

La Commission scolaire de la Riveraine, elle, compte 18 élèves de plus en classe par rapport à la semaine du retour.

Du côté de la Commission scolaire de l’Énergie, le nombre d’élèves a bondi de 200 par rapport au 11 mai.