Différentes collectes de canettes et de bouteilles consignées ont lieu en fin de semaine.
Différentes collectes de canettes et de bouteilles consignées ont lieu en fin de semaine.

Des canettes pour de bonnes causes

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La fin de semaine de la fête des Mères sera une bonne occasion pour soutenir différents organismes communautaires par le biais de collectes de bouteilles et de canettes consignées.

Le samedi 9 mai, de 10 h à 15 h, le marché IGA Extra du boulevard Thibeau dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine invite les gens à déposer leurs contenants consignés dans le stationnement voisin du commerce. Un lieu sera aménagé pour accueillir ces contenants de façon sécuritaire. Cette cueillette, qui se poursuivra chaque samedi, permettra d’amasser de l’argent qui sera remis à la Fondation Normandin. Cette fondation vient en aide à des organismes de la région soutenant les personnes démunies. Les gens auront aussi la possibilité de se faire rembourser leurs contenants consignés.

Dimanche, c’est au tour du supermarché Maxi du boulevard Jean-XXIII dans le secteur de Trois-Rivières-Ouest de récolter les canettes et les bouteilles consignées. La chaîne de supermarchés tient le grand Récupéra-Don dans le but de ramasser des contenants consignés pour soutenir des organismes communautaires locaux.

De 8 h à 15 h, les citoyens sont invités à remettre leurs canettes et bouteilles consignées à un dépôt aménagé dans le stationnement du Maxi du boulevard Jean-XXIII. Ils pourront choisir d’être remboursés ou de remettre l’argent à l’organisme Le bon citoyen. Maxi s’engage d’ailleurs à doubler les montants amassés.

Les citoyens doivent apporter des contenants propres et préalablement comptés. Maxi demande également aux clients de remettre des caisses de bouteilles complètes et triées par couleurs.

Ces initiatives permettront non seulement d’aider des organismes communautaires, mais aussi de réalimenter la chaîne d’approvisionnement de contenants consignés, car les épiceries refusent de reprendre ces contenants en raison de la pandémie de la COVID-19.