Sur la photo, nous retrouvons les boursiers du Centre d’études collégiales La Tuque ainsi que Carl Pedneault, directeur adjoint des études et responsable du CEC La Tuque, et Pierre-David Tremblay, maire de La Tuque.

Des bourses au Centre d’études collégiales La Tuque

LA TUQUE — Le Collège Shawinigan, en collaboration avec la Ville de La Tuque, a remis récemment plus d’une vingtaine de bourses aux étudiants du Centre d’études collégiales La Tuque.

Il s’agissait de la remise du premier versement de 500 $ de 18 bourses d’accueil de 1000 $ et de cinq bourses de persévérance d’un montant de 1000 $ chacune pour l’année scolaire 2018-2019. Le deuxième versement sera versé en février prochain, soit après la validation officielle de l’inscription d’hiver.

Ce programme de bourses, rendu possible grâce à un partenariat entre le Collège Shawinigan, la Fondation du Collège Shawinigan et la Ville de La Tuque, vise à encourager les étudiants latuquois à poursuivre des études supérieures dans leur patelin.

Rappelons que la Ville de La Tuque avait annoncé, en 2014, la création d’un programme afin d’accorder des bourses d’études à des étudiants inscrits au Centre d’études collégiales La Tuque.

Les bourses ont été remises en présence du maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay, et Carl Pedneault, directeur adjoint des études et responsable du CEC La Tuque.

Ce dernier a remercié les étudiants d’avoir choisi d’amorcer leurs études en Haute-Mauricie.

«Votre confiance confirme notre engagement à vous offrir une formation de grande qualité qui se démarque par un encadrement personnalisé et une approche humaine où l’étudiant demeure au cœur de nos préoccupations. Nous sommes fiers de pouvoir continuer de contribuer au développement de la Ville de La Tuque et nous souhaitons demeurer encore longtemps à La Tuque», a-t-il affirmé.

Le maire de La Tuque a profité de l’occasion pour souligner l’importance que la municipalité accorde à soutenir l’enseignement supérieur dispensé en Haute-Mauricie.

«Offrir la possibilité à nos jeunes de demeurer à La Tuque tout en poursuivant leurs études supérieures est quelque chose d’important pour nous», assure Pierre-David Tremblay.

«Le CEC La Tuque est un service essentiel chez nous, particulièrement en cette période de pénurie de main-d’œuvre. Il faut mettre les efforts nécessaires pour offrir à nos jeunes des opportunités de se développer au sein de notre milieu. […] Il est important d’investir dans la jeunesse, dans l’éducation et de soutenir nos institutions scolaires pour qu’elles puissent offrir des formations répondant à nos besoins», a-t-il conclu