Huit organismes communautaires de la MRC de Bécancour ont été récompensés pour leurs Bons Coups. Sur la photo: Ginette Deshaies, directrice de l’organisme laRue, France Laquerre, directrice de l’Association des personnes handicapées de la MRC de Bécancour, Elysabeth Dupont, coordonnatrice de la Maison des Jeunes La Forteresse, Jean-François Verrette, agent de communication à la Corporation de développement communautaire de la MRC de Bécancour et Chantal Laneuville, coordonnatrice à la Chrysalide.

Des bons coups qui portent fruit

Gentilly — De nombreux bons coups qui se sont parfois faits dans l’ombre ont été récompensés jeudi, dans le cadre d’un 4 à 7 des Bons coups organisé par la Corporation de développement communautaire de la MRC de Bécancour. Au total, ce sont huit prix, dans autant de catégories issues des critères de l’action communautaire autonome, qui ont été remis à des organismes communautaires de la MRC de Bécancour.

La deuxième édition de cet événement festif était ainsi l’occasion de présenter le fruit des accomplissements et des réussites des employés, bénévoles et membres des organismes communautaires de la MRC de Bécancour.

«On a choisi de présenter l’événement dans le cadre de la semaine d’action communautaire autonome, puisque c’était une belle manière de souligner l’événement, tout en récompensant nos membres qui ont accompli de belles choses cette année», explique l’agent de communication à la Corporation de développement communautaire de la MRC de Bécancour, Jean-François Verrette.

Alors qu’un cocktail convivial a permis aux organismes et aux partenaires du milieu d’échanger en début de soirée, c’est toutefois sous la forme d’un gala des Bons Coups que la soirée a pris fin avec la remise des huit prix.

Parmi les récipiendaires, on retrouve la Relance Nicolet-Bécancour, le Centre d’action bénévole de la MRC de Bécancour, la Ruche Aire Ouverte, le Centre de femmes Parmi Elles, les maisons des jeunes La Forteresse et de Sainte-Gertrude, l’Association des personnes handicapées de la MRC de Bécancour et le centre du Plateau Laval.

Une reconnaissance qui est loin d’être passée inaperçue pour le Centre de femmes Parmi Elles qui a mis sur pied la ludothèque La Boîte à Jeux, en janvier dernier à Gentilly. «C’est une belle reconnaissance pour nous, car tous les partenaires sont là. Ce qui est encore mieux, c’est de voir que plusieurs personnes trouvent notre projet tellement intéressant au point de nous récompenser dans la catégorie nouveaux besoins, nouvelle approche», soutient la coordonnatrice au Centre de femmes Parmi Elles, Geneviève Legault.

Même son de cloche pour le Centre du Plateau Laval pour qui la constitution d’un comité de résidents demandant le décloisonnement du quartier du Plateau Laval s’est conclue par une victoire, après des mois d’efforts.

«C’est une belle victoire pour les quatre femmes résidentes qui ont mené à bout de bras le projet. Les filles du comité ont donc une grande fierté de monter sur scène pour recevoir le prix dans la catégorie mobilisation et revendication», souligne la directrice du Centre du Plateau Laval, Josée Gariépy.
Un hommage a par ailleurs été rendu lors de la soirée à Mario Guilbert, un organisateur communautaire depuis 25 ans.