De gauche à droite: Lionel Berthoux, doyen de la recherche et de la création par intérim de l’UQTR, Nancy Mignault, directrice générale de Technoscience Mauricie et Centre-du-Québec, John Gaspo, chef expertise au Laboratoire des technologies de l’énergie d’Hydro-Québec, Julie Paquet, présidente de Technoscience Mauricie et Centre-du-Québec et Stéphane Beaulac, animateur du cocktail d’ouverture de l’événement.

Dernière journée de l’Expo-sciences

TROIS-RIVIÈRES — C’est ce samedi que les 9 meilleurs projets de la finale régionale Mauricie et Centre-du-Québec d’Expo-sciences Hydro-Québec seront sélectionnés.

L’événement, qui regroupe 61 jeunes exposants de niveau secondaire, se déroule au CAPS de l’UQTR jusqu’à 15 h.

Les projets présentés par les élèves ont trait à plusieurs disciplines scientifiques comme les sciences biologiques, sciences de la santé, sciences pures, environnement et écosystèmes, ingénierie, informatique et robotique de même que sciences sociales et réseaux sociaux.

Pas moins de 20 000 $ en prix et bourses seront décernés aux exposants qui se seront démarqués. Organisée annuellement par Technoscience Mauricie et Centre-du-Québec, cette activité permettra aux meilleurs projets sélectionnés d’être présentés lors de la 41e édition de la Super Expo-sciences Hydro-Québec, finale québécoise 2019, qui se tiendra au Collège Charles-Lemoyne, de 11 au 14 avril.

Les gagnants de cette étape pourront alors prendre part à l’édition pancanadienne, du 11 au 18 mai, à l’Université de Fredericton, au Nouveau-Brunswick. Les gagnants seront alors conviés à l’Expo-sciences internationale.

Le recteur de l’UQTR, Daniel McMahon, a indiqué que l’UQTR était honorée de recevoir la finale de la 40e édition, cette année. «Depuis 50 ans, l’UQTR contribue à la formation de la relève scientifique, appuie le développement des connaissances et valorise l’innovation. Nos missions sont indissociables et complémentaires: la célébration de la curiosité intellectuelle et la créativité de ces jeunes scientifiques qui incarnent la relève de demain», dit-il.