Les opérations de déneigement sur le territoire shawiniganais coûtent plus de deux millions de dollars annuellement.
Les opérations de déneigement sur le territoire shawiniganais coûtent plus de deux millions de dollars annuellement.

Dépôt de neige sur la voie publique: Shawinigan veut serrer la vis

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
Shawinigan — Ayant constaté que la quantité de neige se retrouvant dans les rues de Shawinigan et qui provient des propriétés privées augmente hiver après hiver, les membres du conseil municipal ont décidé qu’il était temps de serrer la vis aux citoyens qui exagèrent.

En ce sens, le conseil a déposé, mardi soir, un avis de motion en vue de présenter un nouveau règlement sur les permis de dépôt de neige. Le règlement, qui devrait être adopté lors de la prochaine séance publique ordinaire, modifiera les modalités d’application des permis de dépôt de neige et établira la contribution financière qui sera exigée pour avoir le droit de déposer de la neige dans la rue.

Selon le maire Michel Angers, le conseil n’a pas encore statué sur le montant que les citoyens devront payer pour se procurer ledit permis. Présentement, les détenteurs n’ont pas à débourser quoi que ce soit pour l’obtenir.

«Nous n’avons pas le choix, par équité pour l’ensemble des contribuables, que de demander une contribution minimale pour le permis de dépôt de neige et de voir au respect de la réglementation», explique le maire Angers.

En vertu du futur règlement, tous les permis délivrés jusqu’à maintenant seront annulés et remplacés par de nouveaux.

La Ville tient à rappeler qu’il est strictement interdit de déposer, souffler ou projeter la neige dans les rues, ruelles ou sur les trottoirs entretenus par la Ville. Les citoyens qui ne disposent pas d’un espace suffisant pour entreposer la neige sur leur terrain peuvent toutefois demander un permis pour la pousser en bordure d’une rue pour qu’elle soit ramassée.

Fait à noter, les opérations de déneigement sur le territoire shawiniganais coûtent plus de deux millions de dollars annuellement.