Le Nouvelliste
Diane Borgia a passé une bonne partie de la matinée au poste de la Sûreté du Québec de Shawinigan, mercredi matin, pour demander une enquête sur des biens qui se seraient évaporés après la fermeture de TAG.Média, en 2015.
Diane Borgia a passé une bonne partie de la matinée au poste de la Sûreté du Québec de Shawinigan, mercredi matin, pour demander une enquête sur des biens qui se seraient évaporés après la fermeture de TAG.Média, en 2015.

Déposition de Diane Borgia à la SQ: «Je fais mon travail de citoyenne»

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
Insatisfaite des réponses fournies par la Ville de Shawinigan concernant un inventaire d’articles de bureaux introuvables deux ans après la fermeture de TAG.Média, Diane Borgia est passée de la parole aux actes, mercredi matin, en déposant une plainte à la Sûreté du Québec pour vol de biens publics. Sa déclaration s’étend sur six pages.