Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La Ville de Trois-Rivières ne modifiera pas ses tracés de déneigement des trottoirs l’hiver prochain, malgré des demandes de citoyens comme celle des résidents empruntant le trottoir du boulevard des Chenaux qui n’est plus déneigé à partir de l’intersection de la rue Jeanne-Crevier.
La Ville de Trois-Rivières ne modifiera pas ses tracés de déneigement des trottoirs l’hiver prochain, malgré des demandes de citoyens comme celle des résidents empruntant le trottoir du boulevard des Chenaux qui n’est plus déneigé à partir de l’intersection de la rue Jeanne-Crevier.

Déneigement des trottoirs: pas de changements pour l’hiver prochain [ARTICLE AUDIO] 

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Les citoyens de Trois-Rivières qui demandent à la Ville de déneiger un trottoir de leur quartier devront prendre leur mal en patience. La Ville ne modifiera pas ses tracés avant l’ajout d’espace dans les dépôts à neige.

«Nous maintenons donc le moratoire sur le déneigement de nouveaux trottoirs jusqu’à l’hiver 2022-23. On ne pourra donc pas déneiger l’hiver prochain des trottoirs qui ne l’étaient pas», a indiqué mardi lors de la session de travail du conseil municipal la présidente du Comité sur les travaux publics et le génie, la conseillère du district des Carrefours Valérie Renaud-Martin.

«Il n’y a plus d’espace dans nos dépôts à neige.»

Écoutez cet article en version audio.

Afin de régler cette problématique, la Ville a annoncé en novembre dernier l’agrandissement du site de dépôt à neige J.Réal-Desrosiers situé dans le secteur Sainte-Marthe-du-Cap. D’une capacité de 425 000 mètres cubes de neige, ce site passera à près de 700 000 mètres cubes. Cela s’ajoute à l’agrandissement du site de la rue Bellefeuille annoncé à l’hiver 2020. Ces deux agrandissements totalisent des investissements de plus de 6 millions $.

L’annonce de ce moratoire a causé une certaine surprise au conseil municipal, car les conseillers avaient été informés lors d’une précédente rencontre que la Ville envisageait de réorganiser quelque peu ses tracés pour arrêter de déneiger 4,8 km de trottoirs jugés peu utilisés afin de déneiger des trottoirs qui sont davantage empruntés par les piétons.

Or, un nouvel arbre décisionnel pour le déneigement des trottoirs est en préparation. Afin d’éviter de jouer au «yoyo», comme l’a souligné la conseillère Valérie Renaud-Martin, la Ville préfère conserver le statu quo tant que les dépôts à neige ne permettront pas de déneiger de nouveaux trottoirs.

La Ville est toutefois consciente que les choix actuels ne reflètent plus toujours la réalité.

«Il y a certainement 4 ou 5 trottoirs qui méritent d’être déneigés et ils ne le sont pas», note le directeur général adjoint de la Ville, Ghislain Lachance.