Jean-Frédéric Bourassa
Jean-Frédéric Bourassa

Démarrage en 2020 du centre d’expertise en agroalimentaire de la MRC de Maskinongé

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
LOUISEVILLE — Les plans du futur centre d’expertise en agroalimentaire de la MRC de Maskinongé étant prêts, la MRC lancera au cours des prochains jours un appel d’offres pour trouver une entreprise en mesure de transformer la bâtisse abritant jadis les Boiseries Leblanc à Louiseville avec l’objectif de démarrer les activités à l’été 2020.

Ce centre servira à accueillir des entreprises dans le but de développer des produits, de les transformer, de les produire et de les mettre en marché. La bâtisse servira aussi à offrir de la formation et à permettre aux visiteurs de déguster les produits agroalimentaires.

Le projet a été annoncé en mai 2018. La MRC espérait lancer les activités en 2019, mais le dossier est un peu plus complexe que prévu.

«On veut que ce soit applicable à nos entreprises. On parle d’une cuisine collaborative pour développer des produits et les ajouter à notre vitrine, on a plusieurs sections dans la bâtisse. On veut que ce soit le plus polyvalent possible. La préparation des plans et devis, ça a été plus long comme étape», explique le coordonnateur du service de développement économique et du territoire de la MRC de Maskinongé, Jean-Frédéric Bourassa.

Selon ce dernier, le retard dans la réalisation de ce centre ne semble pas refroidir les ardeurs des entreprises qui désirent s’y installer. Les prévisions font état d’une quinzaine d’entreprises dès la première année d’exploitation du centre.

«On a refait le tour des entreprises et l’intérêt est là, précise M. Bourassa. Et c’est sans compter les entreprises qui ne seront pas dans le hub agroalimentaire, mais dont les produits seront mis en valeur à cet endroit.»

Maintenant que l’appel d’offres est sur le point d’être lancé, l’ouverture des soumissions devrait suivre à court terme. Le budget de 1,65 million de dollars établi l’an dernier n’a pas bougé.

L’équipe de la MRC analysera les différentes soumissions avant de soumettre ses recommandations au conseil des maires. Les travaux d’aménagement de la bâtisse devraient commencer cet hiver. Si tout va comme prévu, l’ouverture du centre aura lieu au cours de la belle saison.