De gauche à droite, on reconnaît Roger Picard, président de la Corporation des événements, Marie-Michèle Mantha, responsable des communications, Christiane Jacob, coordonnatrice des Délices d’automne, Norman Houle, directeur régional du MAPAQ Mauricie et Centre-du-Québec, Maryse Bellemare, conseillère municipale et Steve Dubé, directeur général de la Corporation des événements.

Délices d'automne: un site repensé pour la 19e édition

TROIS-RIVIÈRES — Pour sa 19e édition qui se tiendra du 31 août au 3 septembre prochain, l’organisation des Délices d’automne fait peau neuve en repensant l’aménagement du site pour améliorer l’expérience des visiteurs. Ainsi, plusieurs nouveautés s’ajoutent aux grands classiques qui font que des dizaines de milliers de personnes s’agglutinent chaque année au parc portuaire de Trois-Rivières lorsqu’arrive la fin de semaine de la fête du Travail.

«Le cœur des Délices d’automne, ça demeure les exposants. Ce sont eux que nous voulons mettre en valeur et qui offrent, année après année, une expérience incomparable aux visiteurs, qui permettent de découvrir les produits locaux et d’apprécier les saveurs d’ici. En même temps, nous avons repensé les lieux, qui sont extraordinaires avec la proximité du fleuve, et nous avons modifié les appellations de nos lieux afin de leur donner une identité propre au quotidien des gens», explique Marie-Michèle Mantha, responsable des communications pour la Corporation des événements de Trois-Rivières.

Déjà, plus d’une cinquantaine d’exposants ont confirmé leur présence ou sont sur le point de le faire. Ces exposants demeureront du coup l’élément central de la programmation, permettant d’animer la promenade du parc portuaire comme chaque année.

En nouveauté, on retrouvera des lieux comme le Parc (des ursulines), dédié aux familles et aux ateliers pour les plus petits, le Marché, qui se tiendra en collaboration avec des commerces du centre-ville, ainsi que le Grill, où de nombreux ateliers entourant l’art du BBQ se tiendront sous une grande pergola.

La Cuisine, nouvellement rebaptisée, demeure l’espace fort de cet événement, avec la tenue d’ateliers culinaires qui ont été repensés, notamment avec l’aménagement d’espaces comptoirs ainsi que d’un chapiteau qui s’ouvrira sur le fleuve. Les Bistros est et ouest permettront aux gens de s’asseoir et de profiter du moment en dégustant plusieurs produits disponibles. Finalement, le Jardin accueillera neuf bacs géants où des légumes, fines herbes et pousses seront cultivés en collaboration avec Mon jardin urbain. L’espace permettra aussi d’en apprendre davantage sur le développement durable et le compostage, par exemple. Les bacs qui meubleront le Jardin sont d’ailleurs déjà en place sur l’esplanade de l’Amphithéâtre Cogeco, où des volontaires s’affaireront tout l’été à entretenir les légumes, fines herbes et pousses qui y sont cultivés.

Une autre nouveauté s’ajoute par ailleurs à la programmation, soit les Soirées à l’ardoise. Il sera en effet possible de prendre part à une soirée dégustation Vegas, une soirée de dégustation de Whisky de même qu’une soirée jeux de société en collaboration avec le café Les Mauvais Perdants. Les places disponibles pour ces trois classes de maîtres sont limitées, et déjà en vente au coût de 45 $ sur le site Internet des Délices d’automne.

Trois chefs de grande renommée seront également de passage pour offrir des ateliers culinaires et des présentations aux visiteurs. Le samedi 1er septembre, Bob le Chef sera au parc portuaire avec la fougue et la passion qu’on lui connaît, spécialement quand vient le temps de transmettre son savoir aux plus jeunes via ses capsules sur le web. Le 2 septembre, le chef de renommée internationale Jérôme Ferrer, chef exécutif du restaurant Europea, à Montréal, et grand chef Relais & Châteaux, sera à Trois-Rivières pour participer aux Délices d’automne. Finalement, le 3 septembre, on fera place à la cuisine Vegan avec le chef Jean-Philippe Cyr.

En outre, les combats des chefs seront également de retour cette année, avec de nombreux chefs provenant d’établissements de la région. Ils s’affronteront dans des combats qui, à leur façon, pourront également donner de bonnes idées aux épicuriens venus y assister.

L’organisation des Délices d’automne a revu, cette année, ses outils de communication et procédé à une refonte complète de son site web, qui se veut désormais plus accessible et convivial. La page Facebook de l’événement a également été améliorée, et une infolettre permettra aux participants de se tenir informés des dernières nouvelles, fait savoir Marie-Michèle Mantha.