Pour la première fois cette année, les Délices d'automne avaient lieu en octobre au lieu de septembre, et à l'esplanade de Trois-Rivières sur Saint-Laurent au lieu du parc portuaire de Trois-Rivières.

Délices d’automne: un événement qui respire mieux

TROIS-RIVIÈRES — C’est l’année des expérimentations pour les Délices d’automne. Pour ses 20 ans, le rendez-vous gastronomique trifluvien a changé de site, se déplaçant du parc portuaire à l’esplanade de Trois-Rivières sur Saint-Laurent, et de dates, en ayant lieu un mois plus tard qu’à l’accoutumée. Il est encore tôt pour savoir si ces changements auront été trop pour la clientèle habituée à une autre formule, mais jusqu’à présent, cela ne semble pas être le cas.

L’espace de l’esplanade était assurément bien occupé, tant par les exposants et les activités que par les visiteurs des Délices d’automne, samedi. S’il était plus difficile de circuler à certains endroits en raison de la forte densité de personnes, surtout près des rangées de kiosques situées directement derrière l’amphithéâtre, force est d’admettre qu’il était facile et agréable de se promener sur le reste du site. Bref, l’événement respire mieux, ce qui semble faire le bonheur des visiteurs, selon l’organisation.

«On est super satisfaits de l’affluence jusqu’à présent, souligne Marie-Michèle Mantha, directrice adjointe de la Corporation des événements de Trois-Rivières, qui organise l’événement. C’est toujours un risque à prendre de changer de lieu et de dates comme ça, mais c’est réjouissant de voir que les gens acceptent ces changements et sont contents des nouvelles installations.»
Il faut dire que la météo, qui a un impact énorme sur la réussite de tels événements en plein air, était du côté des organisateurs des Délices d’automne. Même si le ciel était plutôt gris, samedi, la température ambiante était tout à fait agréable, pour peu que l’on porte au moins un chandail ou une veste, et la pluie ne s’est pas mêlée de la partie.

Plus de place pour les poussettes

Le changement d’endroit avait pour but de faciliter le passage des poussettes, entre autres, la Corporation souhaitant attirer davantage de familles à l’événement. Les parents étaient d’ailleurs au rendez-vous à cette 20e édition, accompagnés de leur progéniture, parfois très jeune.

Le nouveau site occupé par les Délices d’automne a également permis d’essayer des nouveautés cette année, notamment l’ajout d’un bistro, où sont présentées des conférences, et d’un espace consacré à des ateliers culinaires. Deux espaces qui permettent aux visiteurs à la fois d’expérimenter eux-mêmes de nouvelles techniques et recettes et de ramener de nouvelles connaissances à mettre en pratique chez eux.

«De pouvoir mettre la main à la pâte sans avoir à investir beaucoup de temps dans un cours de cuisine, les gens apprécient ça. Le bistro est aussi très intéressant pour la clientèle, puisque ça lui permet d’aller chercher de l’information et des connaissances sur la nourriture. Aujourd’hui, les gens s’intéressent beaucoup à ça, ils essaient d’être le plus informés possible», croit Mme Mantha.
Les dizaines d’exposants qui profitent des Délices d’automne pour se faire voir et connaître sont eux aussi heureux des changements apportés à l’événement, selon la directrice adjointe de la Corporation. «Les commentaires sont super positifs. Les exposants sont contents des nouvelles installations et des nouveautés qu’on a mises en place pour améliorer leur visibilité. En plus, il semble que les gens restent plus longtemps sur le site, alors ça aussi, c’est bon pour eux», souligne-t-elle.

Au menu des activités, samedi, plusieurs ateliers de cuisine et des combats des chefs avaient lieu, de même qu’une soirée de dégustation de vin et de bouchées préparées par le restaurant Le Castel. L’événement se poursuit dimanche, avec d’autres combats des chefs, une conférence sur l’alimentation cétogène, une soirée de dégustation de bière, des ateliers de découverte et de dégustation de chocolat, d’aiguisage de couteau et sur l’agriculture urbaine, plusieurs ateliers culinaires et des spectacles. Pour les enfants, une grande roue de près de 20 mètres de haut est installée sur le site. Des ateliers culinaires pour enfants sont également donnés de 13 h à 15 h chaque jour, de même que le spectacle Gazby perd la boule, à 10h15. Les Délices d’automne se poursuivent également lundi.