Les Délices d’automne se dérouleront jusqu’à lundi sur un tout nouveau site, avec encore plus d’exposants.

Délices d’automne: expérience renouvelée grâce au nouveau site

Trois-Rivières — Les Délices d’automne offriront, jusqu’à lundi, une expérience entièrement renouvelée aux visiteurs. L’événement, on le sait, s’est installé cette année sur la magnifique esplanade de Trois-Rivières sur Saint-Laurent, un lieu beaucoup plus vaste que le parc portuaire du centre-ville qui permet donc d’accueillir un plus grand nombre d’exposants et d’offrir encore plus d’activités aux visiteurs. «Avoir un nouveau terrain de jeu a insufflé un beau vent de changement dans l’équipe», fait valoir Marie-Michelle Mantha, directrice générale adjointe de la Corporation des événements de Trois-Rivières.

L’événement célèbre son 20e anniversaire et à cette occasion, il a pu bénéficier d’une subvention du PDAAM qui lui a permis de créer plusieurs ajouts à son offre. «Ça nous a permis de faire des changements majeurs. Les installations étant des acquisitions d’infrastructures, elles feront partie de l’événement année après année», se réjouit Mme Mantha.

Sur le site, «tout est gratuit et il n’y a pas besoin de s’inscrire», précise-t-elle. «Les seules activités payantes sont les soirées à l’ardoise. Il s’agit de soirées de dégustation d’alcools variés. «Cette année, on a le gin, le vin ainsi que les microbrasseries trifluviennes et mauriciennes», précise-t-elle.

Les visiteurs sont invités à se rendre à l’espace Atelier pour y voir des présentations culinaires. Les grandes tables installées sur place permettront aux gens d’apprendre à cuisiner des truffes, de la pâte à tarte et de la pâte à pizza.

Un peu partout, on retrouve des espaces de chaleur dotés de chauffe-terrasses et de foyers à bois extérieurs. Des chaises Adirondack sont placées tout autour pour favoriser les échanges. «Le but, c’est que les gens prennent le temps de découvrir les produits des exposants», explique la directrice générale adjointe.

Ces exposants proviennent des quatre coins du Québec, mais surtout de la région et leurs produits sont très diversifiés. Cette année, la disposition, tout comme la présentation des tentes, est différente. «On voulait créer une unicité visuelle, que les gens reconnaissent les kiosques et puissent identifier les entreprises», dit-elle. Ces tentes seront animées par 75 exposants, soit 19 de plus que l’an dernier.

Le maire de Trois-Rivières Jean Lamarche a affronté Marie-Michelle Mantha, directrice générale adjointe de la Corporation des événements de Trois-Rivières, dans le cadre d’un combat des chefs. C’est Robert Pilotte, animateur au 106,9 FM, qui supervisait le «combat».

Dans un souci pour l’environnement, les Délices d’automne ont installé des îlots de tri sur le site. Certaines matières serviront à produire du compost qui sera utilisé, l’an prochain, dans les jardins urbains de Trois-Rivières.

L’espace Bistro est une autre nouveauté. «Les gens sont intéressés par tout ce qui est création de cocktails et l’art du café», explique Mme Mantha. «Donc, on a décidé de faire un bistro expérientiel.» Les Délices d’automne ont d’ailleurs beaucoup misé sur cette section qui n’est pas très loin d’un nouvel élément ludique du site, une grande roue, qui permet d’admirer le paysage du haut des airs.

Créé par Ébénisterie 3R, le bar de l’espace Bistro permet aux gens de s’asseoir tout autour d’un îlot où différents spécialistes viendront livrer leurs secrets et permettre aux gens de déguster des alcools du terroir.

Cet espace est doté d’une grande terrasse où il sera possible de profiter du soleil dans une ambiance agréable.

L’organisation des Délices d’automne ramène son camion-scène à l’apparence d’un camion de cuisine de rue où, tout au long du week-end, divers artistes de la région viendront se produire.

La Cuisine, de son côté a été agrandie de façon importante afin que plus de personnes puissent assister aux ateliers culinaires offerts par des chefs de renom de même qu’aux combats des chefs. La proximité avec les chefs permet également à l’auditoire de goûter les créations. C’est à cet endroit qu’Isabelle Huot fera sa conférence sur la nutrition, lundi, à 11 h 15, de même pour Jessie et PH, auteurs d’un livre sur la cuisine végétalienne, qui feront leur conférence samedi, à 14 h, sur l’éthique animale. Au même endroit, on retrouvera également, samedi, Josey Arseault, animatrice à l’émission Doc Mailloux et Josey, pour une conférence sur l’alimentation cétogène. C’est au Grill que l’on trouvera, dimanche, une autre vedette, l’homme fort Hugo Girard.

De nombreux espaces ont été prévus également pour les familles. «On a un espace allaitement, un espace pour changer les couches. On a aussi des spectacles familiaux en début de journée», indique Mme Mantha.