Marie-Josée Gervais (directrice générale des Défis du Parc) et Annie Roy (directrice général des Jardins du Campanile) entourées d’aînés qui participeront à la marche des Défis du Parc.

Défis du Parc: «Accessibles à tous»

SHAWINIGAN — Les organisateurs des Défis du Parc souhaitent faire de la marche de trois kilomètres qui aura lieu le 6 septembre au lac Édouard une marche multigénérationnelle. Pour y arriver, l’entente avec le Groupe Maurice est renouvelée pour quatre ans et un nouveau partenariat est développé avec la Clinique de kinésiologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

La marche présentée par le Groupe Maurice aura lieu pour une quatrième année, bien que les Défis du Parc en seront à leur 13e édition. Les organisateurs de l’événement souhaitent rejoindre une plus grande clientèle pour cette marche de trois kilomètres. «Fidèles à notre slogan, Un défi à ta façon, nous cherchons sans cesse de nouvelles façons de rendre accessibles nos divers défis à tous et à inciter jeunes et moins jeunes à adopter de saines habitudes de vie. Encore une fois cette année, nous vous proposons de nouvelles façons de participer aux Défis du Parc», a déclaré la directrice générale et fondatrice des Défis du Parc, Marie-Josée Gervais.

Une centaine de personnes âgées vivant dans les résidences du Groupe Maurice sont déjà inscrites pour l’épreuve de cette année, dont une résidente des Jardins du Campanile de Shawinigan qui prendra part à la marche pour une quatrième fois, Gisèle Renaud. «Ça nous tient en forme et c’est ce qui nous motive régulièrement. Le fait qu’il y ait de jeunes enfants nous aide à continuer parce que même nos enfants font du sport», a-t-elle souligné.

Le partenariat entre les Défis du Parc et le Groupe Maurice existe déjà depuis trois ans et il vient d’être renouvelé pour quatre années supplémentaires. «Accessible à tous, cette initiative vise non seulement une meilleure santé chez les participants, mais aussi leur socialisation, leur mobilisation et leur sentiment d’appartenance, des valeurs intrinsèques au Groupe Maurice», a indiqué la directrice marketing du Groupe Maurice, Judith Neveu.

Une marche aura lieu le 13 août, à 20h30, à la résidence Les Jardins du Campanile pour préparer les participants en vue de la marche du 6 septembre. «On veut faire découvrir aux gens notre belle région et leur faire embrasser l’idéologie que peu importe l’âge, c’est possible de bouger dans la mesure de nos capacités», a expliqué la directrice générale de la résidence Les Jardins du Campanile, Annie Roy.

Nouvelle entente avec l’uqtr

Pour aider les participants à bien se préparer pour l’événement et à rester en forme, les Défis du Parc ont aussi développé un partenariat avec la Clinique de kinésiologie de l’UQTR. Cette dernière a élaboré un plan d’entraînement pour les gens qui désirent marcher des distances de un, trois, cinq et huit kilomètres. Le plan d’entraînement est disponible sur le site des Défis du Parc.

«La Clinique universitaire de kinésiologie est fière de s’associer aux Défis du Parc pour le volet marche en nature de trois km puisqu’en tant que kinésiologues, nous croyons fermement qu’il est important de se fixer des défis. En effet, il faut renverser le mythe que l’activité physique ne fait que retarder les effets du vieillissement, car la science nous indique plutôt qu’indépendamment de votre âge, il est toujours possible d’améliorer sa condition physique. Il nous fait donc plaisir d’offrir des plans d’entraînement qui permettront à chacun de choisir un défi approprié et de progresser graduellement», a mentionné le professeur clinicien du département des Sciences de l’activité physique à l’UQTR, Charles Tétreau.

En plus de la marche de trois kilomètres, les gens qui prendront part à la 13e édition des Défis du Parc du 6 au 8 septembre pourront participer au défi de vélo cyclosportive de 57 km et 114 km le samedi, en plus d’un triathlon d’un km de nage, 30 de vélo et huit de course le dimanche. Une soixantaine de places sont encore disponibles. Les inscriptions se terminent le 25 août.