Louis Charest, directeur de la régie intermunicipale de gestion intégrée des déchets de Bécancour-Nicolet-Yamaska, Stéphanie Harnois, chargée de projet à la Chambre de commerce, Charles Guillemette, directeur général de la Chambre de commerce et Émilie Charest, coordonnatrice de projet en environnement et économie sociale.

Défi, on recycle se nommera Défi 4RV

TROIS-RIVIÈRES — Pour célébrer ses dix ans, le projet Défi, on recycle vient de se doter d’une nouvelle image de marque, elle se nommera dorénavant Défi 4RV.

Le projet a beaucoup évolué avec les années, et ce changement de nom s’inscrit dans la volonté de représenter l’ensemble des activités.

L’acronyme 4RV représente les termes repenser,réduire, réemployer, recycler et valoriser. «Lorsque nous avons mis en œuvre le Défi, on recycle en 2008 avec les partenaires du territoire, nous étions loin de nous imaginer que ce dernier allait prendre une telle ampleur dix ans plus tard. Les entrepreneurs, les jeunes dans les écoles, les élus municipaux, les agriculteurs, bref, toutes ces personnes ont participé à l’un ou à l’autre des projets du Défi, on recycle», explique Carolyne Aubin, conseillère en développement durable de Nicolet-Bécancour.

Rappelons que ce défi vise 103 entreprises attestées. Dans les dernières années, le Défi s’est diversifié et comprend 14 projets, dont 12 en cours.

L’ensemble des municipalités des MRC de Bécancour et de Nicolet-Yamaska sont desservies par cette offre d’accompagnement.