La cycliste de haut niveau Cindy Montambault (à l’avant-plan) était présidente d’honneur du Défi du Parc de la rivière Gentilly.

Défi du Parc de la rivière Gentilly: de plus en plus populaire

SAINTE-MARIE-DE-BLANDFORD — Un nombre record de 280 personnes ont participé au 7e Défi du Parc de la rivière Gentilly, samedi. Les participants avaient le choix entre un triathlon (vélo, course et kayak), un défi de vélo de montagne de 16 ou 32 km, et une course de 7 ou 14 km. Les jeunes de 4 à 13 ans étaient également invités au Défi jeunesse. Ils étaient d’ailleurs 120 à y participer, samedi.

La popularité du Défi du Parc de la rivière Gentilly semble en plein essor, comme le confirme d’ailleurs Isabel Rouette, responsable des communications au sein du comité organisateur de cette activité. «Le monde aime l’atmosphère chaleureuse. Les spectateurs ont aussi plusieurs chances de voir passer les participants. Le travail des bénévoles est aussi très apprécié, ils sont très nombreux à assurer la sécurité sur les sentiers», indique Mme Rouette. Elle ajoute que plus de la moitié des participants reviennent d’une année à l’autre, signe qu’ils apprécient l’expérience.

Il faut dire que l’organisation a pris des mesures pour permettre à davantage de personnes de prendre part au Défi, qui consistait seulement en un triathlon au départ. Puisque le nombre de kayaks disponibles sur place est limité, il a été décidé, il y a quelques années, d’offrir aussi les Défis vélo de montagne et course à pied, un choix manifestement gagnant pour la popularité de l’événement.

La cycliste Cindy Montambault, qui a récemment participé aux Championnats du monde de vélo de montagne 2019 au mont Sainte-Anne, était la présidente d’honneur de cette septième édition. Elle a pris part à la course de 32 km en vélo de montagne. «Elle a été très impliquée et elle a adoré le circuit», se réjouit Mme Rouette.

La pluie qui est tombée tout au long de la journée n’a pas gâché l’activité, selon la responsable des communications. «On est très satisfaits de la septième édition, je pense que ça a roulé au quart de tour, s’exclame Mme Rouette. On est déjà en mode travail pour préparer la prochaine édition.»