Le premier défi 100 tours sans discrimination aura lieu le 23 mars. Sur la photo, on aperçoit Alexandre Bordeleau Chachai, employé du Centre Sakihikan et Pamella Renaud, coordonnatrice du Centre Sakihikan.

Défi 100 tours sans discrimination à La Tuque

LA TUQUE — Dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, le centre Sakihikan, en partenariat avec le centre d’amitié autochtone de La Tuque, lance la première édition du défi 100 tours sans discrimination. L’événement aura lieu le 23 mars dès 10 h au lac Saint-Louis situé en plein cœur du centre-ville de La Tuque.

«Après tous les événements qui ont été dénoncés dans les médias, notamment celui impliquant Yan-Maverick (le jeune autochtone qui s’est fait traiter de Kawish durant un match de hockey mineur), on voulait faire quelque chose. On sait, en tant qu’organisme, que la discrimination est très présente», a indiqué Pamella Renaud, coordonnatrice du Centre Sakihikan

Le défi dont l’objectif consiste à réaliser collectivement un total de 100 tours du petit lac St-Louis a pour but de démontrer notre appui en tant que communauté et de contribuer à l’élimination de la discrimination raciale en marchant tous ensemble.

«C’est ouvert à toute la communauté et La Tuque. C’est une belle opportunité de démontrer qu’on se soutient entre autochtones et allochtones, on va se rallier autour d’un seul et unique but qui est d’enrayer la discrimination raciale», a ajouté Pamela Renaud.

Il y aura un kiosque au centre Sakihikan le 23 mars pour enregistrer le nombre de tours effectués par chacun des participants.

On suggère d’amener des raquettes pour faciliter la marche. Il y aura également sur place d’autres activités d’animation.