L’ancien maire de Parisville, Roland Laquerre, est décédé à l’âge de 83 ans.
L’ancien maire de Parisville, Roland Laquerre, est décédé à l’âge de 83 ans.

Décès de l’ancien maire de Parisville Roland Laquerre: «Un grand bâtisseur»

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Parisville — L’ancien maire de Parisville, Roland Laquerre, est décédé lundi soir dernier à l’âge de 83 ans. À part une interruption volontaire de deux ans, cet entrepreneur dans le domaine de l’excavation aura occupé la mairie pendant 32 ans, entre 1975 et 2009.

«Il fut un visionnaire, un bâtisseur. Étant un entrepreneur de carrière, il mit à la disposition de la municipalité ses connaissances pour améliorer les infrastructures de la municipalité», a témoigné son successeur, l’actuel maire de Parisville, Maurice Grimard.

En 2009, celui-ci avait souligné comment son prédécesseur avait laissé derrière lui un parc immobilier important et moderne, un réseau routier en bon état, des infrastructures de grande qualité, de même que des espaces verts et un parc linéaire bien aménagés.

«Il était très soucieux de la vie communautaire de la municipalité, il s’intéressait beaucoup à offrir des locaux aux différents organismes», raconte M. Grimard.

Dès son premier mandat, M. Laquerre avait réalisé la construction du réseau d’aqueduc et d’égout. Par la suite, ce fut les HLM et l’achat de terrains pour le développement domiciliaire

Bâtiment pour Club croquet et salle de la FADOQ, chalet des sports, aménagement du terrain de balle, prolongement de la salle municipale pour loger le centre administratif, le centre de documentation, la salle des Fermières, transformation de l’ancienne voie ferrée en parc linéaire avec bâtiment d’accueil: voilà autant de réalisations.

Pendant sa présence à l’hôtel de ville, il fut à l’origine de plusieurs ententes intermunicipales, que ce soit le traitement des eaux usées, la protection incendie ou la collecte des ordures.

Du côté régional, il a siégé au conseil des maires de la MRC Bécancour qu’il a présidé à titre de préfet pendant quelques années en plus de participer à plusieurs comités de cette organisation.

Sous sa gouverne comme président de la caisse populaire, il a contribué à la construction d’un bâtiment indépendant pour le personnel et les coopérateurs.

En parallèle, secondé de Marie-Blanche, il a fondé son entreprise en excavation qui a 50 ans cette année. Une équipe expérimentée et très fidèle poursuit son œuvre, dirigée par son fils Pierre, assisté de sa petite-fille Mélanie. La maladie l’avait contraint à diminuer et à se retirer depuis près de deux ans.

«Il avait aussi un grand pouvoir de persuasion pour faire accepter ses idées. Il fut un grand bâtisseur de Parisville. Qu’il repose avec fierté en paix» conclut le maire Grimard.