Mrg Pierre-Olivier Tremblay se dit très heureux du soutien qu’il reçoit de sa communauté dans l’avènement de ses nouvelles fonctions.

De nouveaux défis pour le plus jeune évêque du Québec

TROIS-RIVIÈRES — Le nouvel évêque auxiliaire de Trois-Rivières, Mgr Pierre-Olivier Tremblay est le plus jeune au Québec à occuper ce poste. Une nouvelle étape de franchie à inscrire dans son parcours spirituel.

En plus de diriger le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, Mgr Tremblay est prêt à relever de nouveaux défis à titre d’évêque auxiliaire. «C’est le début d’une nouvelle étape de ma vie, c’est un défi, un appel et une mission», soutient-il.

Parmi ses objectifs, on y compte la modernisation de la perception de la religion et de l’Église catholique. «Le XXIe siècle ce n’est pas une question de technologie, c’est une manière d’être», explique Mgr Tremblay. Pour lui, l’objectif n’est pas de convertir les gens vers la religion catholique. «Je ne suis pas là pour défendre des intérêts, mais pour promouvoir une richesse», ajoute-t-il.

Même si la religion n’occupe plus une place prépondérante dans la société actuelle, Pierre-Olivier Tremblay n’y voit rien d’alarmant pour le moment. L’esprit de communauté se situe maintenant sur les réseaux sociaux, mais l’évêque auxiliaire soutient qu’il observe quand même un sentiment de solitude de la part des jeunes générations. «Je sens, j’entends et de perçois beaucoup de solitude. Les jeunes ont une quête de signification», précise Mgr Tremblay.

Un feu sur la terre
Sa nouvelle devise, «un feu sur la terre», n’en est pas moins un bon exemple quant à son désir de transmettre sa passion. Pour lui, l’important est de créer une expérience d’immersion authentique, qui amènera les jeunes et les générations futures à s’impliquer. «La religion ce n’est pas quelque chose que l’on impose, mais plutôt quelque chose que l’on choisit avant tout», conclut-il.