La députée de Laviolette–Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, a annoncé un investissement supplémentaire de 159 315$ sur cinq ans à la Ressource Parent-Ailes.
La députée de Laviolette–Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, a annoncé un investissement supplémentaire de 159 315$ sur cinq ans à la Ressource Parent-Ailes.

De l’aide pour les organismes communautaires qui soutiennent les familles

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
La Tuque — Québec a annoncé un investissement supplémentaire de 85 millions de dollars sur cinq ans destiné aux organismes communautaires qui soutiennent les familles du Québec afin de leur donner les moyens nécessaires pour accomplir leur mission. Une dizaine d’organismes de la Mauricie et une quinzaine au Centre-du-Québec en bénéficieront.

Cette bonification du financement permettra de soutenir plus de 280 organismes avec un financement à la mission de 130 000 $ par année. En plus de bonifier le financement aux organismes déjà financés par le ministère, le gouvernement va maintenant en soutenir près d’une vingtaine d’autres qui étaient reconnus, mais qui recevaient toutefois peu de financement. Des organismes offrant des services de halte-garderie communautaires profiteront aussi d’un soutien supplémentaire.

À La Tuque, un investissement supplémentaire de 159 315 dollars sur cinq ans a été accordé à la Ressource Parent-Ailes.

Dans la circonscription de Trois-Rivières, c’est un investissement supplémentaire de 406 670 dollars sur cinq ans qui est accordé à des organismes communautaires qui soutiennent les familles afin qu’ils aient les moyens nécessaires pour accomplir leur mission. Du côté de Maskinongé, on parle de près de 400 000 $ pour la même période.

«Je sais à quel point les organismes communautaires famille travaillent très fort pour soutenir les parents. Cette subvention à la mission va leur donner les moyens d’intervenir de façon constante auprès d’eux, ce qui est primordial en cette période difficile», a indiqué Simon Allaire, député de Maskinongé.

Le gouvernement du Québec estime qu’il respecte ainsi son engagement de mieux soutenir le développement des enfants en épaulant davantage les ressources de première ligne sur le terrain qui travaillent directement auprès des familles, dont les plus vulnérables.

«J’ai le plaisir d’annoncer un investissement important pour soutenir les organismes communautaires qui travaillent auprès des familles en leur offrant un financement durable, mais surtout équitable pour tous, ce que n’a fait aucun autre gouvernement. Comme ministre de la Famille, je trouve d’autant plus important que ces organismes puissent avoir les moyens de répondre aux besoins des familles, surtout dans le contexte difficile que nous vivons présentement. Je tiens à saluer le travail exceptionnel des intervenants qui se trouvent directement sur le terrain. Vous faites une différence dans la vie de nos enfants, en plus de soutenir de nombreux parents», a affirmé Mathieu Lacombe, ministre de la Famille.