Marc Duval, président et fondateur du Groupe Décoralium.

De la Mauricie au Sénégal

Des entrepreneurs de la Mauricie peuvent désormais inclure le Sénégal dans la liste des endroits où ils brassent des affaires.
Alain Lamarre
L'entreprise ALBG Communication, dirigée par Alain Lamarre, vient d'ouvrir une succursale à Dakar, et gère déjà des contrats avec le gouvernement sénégalais. De plus, des entreprises trifluviennes comme le Groupe Décoralium et Médiavox bénéficient de partenariats tissés par Alain Lamarre et Bineta Gueye.
Le président du Groupe Décoralium, Marc Duval, a passé la semaine dernière à Dakar, où, pendant deux jours, il a assuré l'animation des deux cabines photo installées sur un des sites des célébrations du 57e anniversaire de l'Indépendance du Sénégal.
«En 28 ans d'existence de l'entreprise, c'est la première fois qu'on se déplace ailleurs que dans le rayon Québec, Montréal, Trois-Rivières», se réjouissait Marc Duval, pour qui le transport des deux cabines photo de Trois-Rivières à Dakar ne s'est pas accompli sans défi.
M. Duval a apprécié son expérience au Sénégal et s'est dit ravi de la réaction des Africains qui découvraient le principe de cette cabine qui capte et remet presque instantanément des photos dans un contexte festif. Ce concept que l'on retrouvait entre autres dans les centres commerciaux n'est pas nouveau, mais connaît un regain de popularité dans l'organisation d'événements, la spécialité du Groupe Décoralium. 
«Alain Lamarre nous avait vus travailler à la finale des Jeux du Québec à Montréal, et il nous a contactés pour le contrat au Sénégal. Je trouve ça merveilleux qu'il donne la chance à des entreprises de Trois-Rivières de rayonner comme ça», insiste Marc Duval en parlant du Grand-Mérois d'origine, qui a entre autres laissé sa marque en pilotant les Fêtes du 375e anniversaire de Trois-Rivières avec Steve Dubé et en contribuant à la naissance de l'Amphithéâtre Cogeco. M. Lamarre a aussi joué un grand rôle dans la venue de Céline Dion à Trois-Rivières en août dernier.
Bineta Gueye, elle-même sénégalaise, a aussi oeuvré aux Fêtes du 375e de Trois-Rivières et a dirigé les communications pour ce qui s'appelait la Corporation de l'Amphithéâtre, de 2010 à 2012.
Elle est diplômée du programme de baccalauréat en communication sociale de l'Université du Québec à Trois-Rivières et s'est impliquée dans plusieurs organisations trifluviennes. Elle est associée et vice-présidente stratégie pour ALBG Communication, la firme présidée et dirigée par Alain Lamarre, basée à Montréal.
«L'aventure d'affaires au Sénégal a débuté en octobre alors que Bineta a fait partie d'une mission économique organisée par Zaccaria Coulibaly, chef du bureau économique de l'ambassade du Sénégal au Canada. Après une première visite, Bineta est revenue en novembre et c'est en décembre que j'ai fait ma première visite à Dakar», raconte M. Lamarre, qui fut séduit par la bonne humeur des Sénégalais.
«Les gens ont une joie de vivre unique et ils profitent de la vie. En ce qui concerne les affaires, la compétition est rude. On doit batailler ferme pour faire sa place au soleil et on ne tient rien pour acquis», illustre celui qui partage son temps entre Montréal et Dakar.
Bineta Gueye est retournée au Sénégal après une absence de 14 ans afin d'occuper le poste de présidente et directrice générale d'ALBG Afrique.
«Beaucoup de choses ont changé depuis mon départ. Il y a une plus grande ouverture d'esprit chez les gens. Il ne faut pas oublier que Dakar est une métropole très urbanisée qui compte une population de 3,3 millions de personnes. On est loin de la savane et de son côté exotique souvent présenté à la télévision canadienne. Les gens travaillent fort et si on veut réussir on doit mettre encore plus d'efforts qu'eux», constate-t-elle.
Plusieurs projets sont sur la table et en voie de s'officialiser pour la succursale africaine d'ALGB. L'entreprise a notamment signé des contrats avec le gouvernement du Sénégal, dont avec le ministère responsable du Plan Sénégal Émergent, un plan d'action pour favoriser l'essor économique du pays indépendant de la France depuis le 4 avril 1960.
C'est la firme Médiavox qui s'occupe du volet création pour les clients sénégalais d'ALBG. «Médiavox a toujours cru pouvoir être une agence locale et avoir une pensée globale. On l'a fait avec la division canadienne des marques diversifiées de Sherwin-Williams et Barrette Structural, pour qui on réalise tout le design graphique pour le Canada et les États-Unis. Et on le fait à nouveau grâce à notre partenariat avec ALBG Communication Afrique», indique la présidente et chef de la direction de Médiavox, Louise St-Cyr.
«Cette collaboration est plus qu'enrichissante, car elle ouvre les portes à de nouveaux défis très stimulants. Nous avons déjà conçu toute la campagne de la Fête de l'indépendance du 4 avril, un mandat qu'a obtenu ALBG du gouvernement du Sénégal», se réjouit Mme St-Louis. Médiavox a entre autres créé le logo qui se retrouvait sur des oriflammes le long du parcours du président Macky Sall lors du défilé de la Fête de l'indépendance.