Daniel Lamarre, PDG du Cirque du Soleil et président d’honneur de la campagne et Maude-Blouin Hallé, présidente des Oeuvres du Lac en Coeur.

De grands noms en renfort pour le Lac en Coeur

Trois-Rivières — L’honorable Jean Chrétien, le cinéaste Denis Villeneuve, le PDG du Cirque du Soleil, Daniel Lamarre, pour n’en citer que quelques-uns, sont de très gros noms qui s’unissent à la campagne de souscription majeure des Oeuvres du Lac en Coeur lancée mercredi à Trois-Rivières. Le site, qui aura enchanté de nombreuses générations depuis 1946, a besoin d’un coup de pouce. Il y a 28 bâtiments à entretenir, dont l’auberge qui a 30 ans. «Elle a vraiment besoin d’amour», souligne la présidente des Oeuvres, Maude Blouin-Hallé.

Daniel Lamarre a accepté la présidence d’honneur de cette campagne majeure 2019-2021. «Très heureux d’être de retour chez nous», a indiqué le PDG du célèbre cirque en rappelant ses racines trifluviennes. Ancien journaliste au Nouvelliste, M. Lamarre avait également occupé un emploi à la caisse populaire de Trois-Rivières où son père, Gilles Lamarre, était directeur.

Gilles Lamarre s’était grandement impliqué dans la Fondation des Oeuvres du Lac en Cœur, dont il fut président. Une fois rénovée, l’auberge portera donc le nom d’Auberge Gilles-Lamarre a annoncé Mme Blouin-Hallé, une attention qui touche le PDG du Cirque du Soleil et sa famille droit au cœur.

«J’ai eu moi aussi la chance d’aller au Lac en Cœur lorsque j’étais au Séminaire Sainte-Marie», raconte Daniel Lamarre qui se dit «très touché par tout ce qui a été fait au fil des ans au Lac en Cœur».

M. Lamarre prévoit que sa tâche sera «très facile» à cause du comité d’honneur qui l’entoure. «C’est assez particulier de pouvoir compter sur tous ces grands personnages», dit-il.

«On s’est donné un objectif qui est ambitieux, 500 000 $», dit-il. «On va l’atteindre et on va essayer de l’atteindre rapidement parce qu’on veut que la construction avance rapidement», dit-il.

Le Lac en Cœur offre des séjours en plein air aux enfants et aux familles en leur offrant une expérience éducative riche en émotions et en expériences. «Les Oeuvres offrent à certains enfants et familles de la région des séjours à prix modique», souligne Mme Blouin-Hallé.

Chaque été, pas moins de 5000 jeunes et familles profitent du Lac en Cœur. Le site enchanteur génère 5 emplois à plein temps, 32 emplois à temps partiel et accueille 60 moniteurs bénévoles chaque année. Pas moins de 26 000 repas y sont servis chaque été.

La dernière souscription majeure au profit du Lac en Cœur remonte à 30 ans. Elle avait pour objectif de construire l’auberge qu’il faut aujourd’hui rénover. Mme Blouin-Hallé demande donc aux anciens, aux entreprises de la région et au grand public de faire un don afin d’assurer la pérennité de ce trésor national pour de nombreuses générations à venir.