Dany Dallaire (à gauche) devient le 22e directeur général du Séminaire Saint-Joseph. Il est ici accueilli par Martin Leblanc, président du conseil d’administration de l’établissement d’enseignement secondaire trifluvien.

Dany Dallaire devient le 22e directeur général du Séminaire Saint-Joseph

TROIS-RIVIÈRES — Le Séminaire Saint-Joseph (SSJ) compte sur un nouveau directeur général alors que Dany Dallaire a succédé à Martine Roy, première femme à diriger l’institution trifluvienne, le 12 août dernier. L’ancien gardien de but des Voltigeurs de Drummondville et des Patriotes de l’UQTR devient le 22e dirigeant de l’établissement d’enseignement secondaire qui accueille plus de 790 élèves et s’enorgueillit de quelque 160 ans d’histoire.

Âgé de 38 ans, détenteur d’un baccalauréat en enseignement de l’anglais et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en administration scolaire, M. Dallaire a entamé une carrière de directeur à la commission scolaire de la Riveraine en 2016, indique-t-on.

Le statut d’athlète accompli du nouveau directeur général, qui a notamment évolué au sein de la LHJMQ entre 1997 et 2002, constitue un atout certain, souligne le SSJ par voie de communiqué. «Près des trois quarts des élèves du SSJ font partie d’une équipe sportive du Vert et Or», fait-on valoir.

Le président du conseil d’administration du SSJ, Martin Leblanc, se dit enchanté d’accueillir le nouveau directeur général. «Cette nomination fera partie des succès de l’histoire du Séminaire Saint-Joseph», déclare-t-il. Dany Dallaire est nommé pour un mandat de quatre ans.