Cynthia Gagné de Saint-Boniface espère que les femmes qui souffrent comme elle a souffert puissent rapidement obtenir de l’aide.
Cynthia Gagné de Saint-Boniface espère que les femmes qui souffrent comme elle a souffert puissent rapidement obtenir de l’aide.

Cynthia Gagné poursuit ses efforts dans le dossier des bandelettes sous-urétrales

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
SAINT-BONIFACE— Cynthia Gagné, cette mère de famille de Saint-Boniface qui a dû se rendre aux États-Unis afin de subir une intervention chirurgicale pour faire retirer des bandelettes sous-urétrales qui lui empoisonnaient la vie, poursuit ses actions pour que le système de santé québécois puisse venir en aide à des centaines de femmes québécoises qui se retrouvent aujourd’hui dans la même situation qu’elle a vécue.