Nancy Kukovica

Culture Trois-Rivières rayonne en Argentine

Trois-Rivières — La Ville de Trois-Rivières et l’organisme Culture Trois-Rivières font belle figure ces jours-ci du côté de Buenos Aires, en Argentine. La corporation de développement culturel et la Ville ont été citées parmi les meilleures villes au monde s’étant distinguées par leur contribution à la culture en tant que pilier du développement durable.

Le prix CGLU-Mexico pour lequel la Ville est présentement citée en exemple est remis dans le cadre du 3e Sommet mondial Culture de l’organisme Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), un organisme international qui représente et défend les intérêts des gouvernements locaux et régionaux sur la scène mondiale. Le grand prix a été remporté par la Ville de Lyon, mais Trois-Rivières demeure citée en exemple aux côtés d’autres villes ayant multiplié les efforts au niveau culturel.

«C’est une magnifique vitrine pour Culture Trois-Rivières et aussi pour la Ville, car ça vient reconnaître les efforts que l’on met depuis de nombreuses années pour promouvoir la culture comme outil de transformation sociale et comme moteur de développement de la communauté», résume Nancy Kukovica, directrice générale de Culture Trois-Rivières.

Cette dernière a d’ailleurs été invitée par CGLU à titre de panéliste, mercredi matin, dans un atelier portant sur la question de l’éducation par la culture. Elle y était invitée pour parler de l’expérience trifluvienne, partageant la scène avec des ministres et des fonctionnaires de l’Argentine et de la Colombie notamment.

Le sommet, qui se déroule jusqu’à vendredi, permettra à la directrice générale de Culture Trois-Rivières et au conseiller municipal et membre du conseil d’administration de Culture Trois-Rivières, Denis Roy, de s’inspirer des meilleures pratiques au monde en ce qui concerne les initiatives culturelles dans le développement et le rayonnement des communautés.

«Par exemple, la ville de Buenos Aires a développé un programme de rétention des étudiants étrangers incluant plusieurs éléments culturels qui m’apparaît très intéressant à explorer à Trois-Rivières», nomme Nancy Kukovica, qui estime qu’avec l’adoption récente par le conseil municipal de la toute nouvelle politique de développement durable, qui inclut la culture comme élément d’importance, la Ville et Culture Trois-Rivières ont tout à gagner de s’inspirer des pratiques déjà établies ailleurs et de tenter de les bonifier pour améliorer les actions mises en place ici.