Madjeh Halawleh et ses fils Rami et Yazn à leur sortie du palais de justice de Granby, mercredi. Il leur est interdit de communiquer avec le plaignant principal ainsi qu’avec la jeune femme impliquée dans cette affaire de harcèlement et de menaces de mort.
Madjeh Halawleh et ses fils Rami et Yazn à leur sortie du palais de justice de Granby, mercredi. Il leur est interdit de communiquer avec le plaignant principal ainsi qu’avec la jeune femme impliquée dans cette affaire de harcèlement et de menaces de mort.

Crime d’honneur à Granby: les accusés remis en liberté

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Le tribunal a accepté, mercredi, de remettre en liberté sous plusieurs conditions trois membres d’une famille de Granby d’origine syrienne accusés de harcèlement et de menaces de mort.