Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Une bonne file d’attente a pu être observée à la Bâtisse industrielle, dimanche avant-midi.
Une bonne file d’attente a pu être observée à la Bâtisse industrielle, dimanche avant-midi.

Une vaccination sous fond de variants dans la région

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Pendant que la campagne de vaccination se poursuivait, dimanche, la menace des variants continuait de poindre à l’horizon en Mauricie et au Centre-du-Québec, alors qu’une dizaine de cas présomptifs de plus ont été acheminés au Laboratoire de la Santé publique pour pousser plus loin leur analyse.

Cet ajout, dimanche, portait à 25 le nombre de cas présomptifs de variants du SRAS-CoV-2 qui ont été envoyés après que des criblages aient été effectués dans la région. Jusqu’à maintenant aucun de ceux-ci n’a été confirmé comme étant un cas provenant du Royaume-Uni, d’Afrique du Sud, du Brésil ou d’ailleurs.

Pour ce qui est du portrait de la situation de la COVID-19, le CIUSSS MCQ faisait état de huit nouveaux cas dans son bilan dévoilé dimanche après-midi. Contrairement aux journées précédentes, les nouvelles infections ne provenaient pas en majorité de la MRC de Drummond. Celle-ci en comptait seulement deux, ce dimanche.

C’est plutôt la MRC d’Arthabaska qui en enregistrait le plus, avec quatre. Les deux autres nouveaux cas de COVID-19 ont été relevés sur des personnes qui résident dans la MRC de Maskinongé et à Trois-Rivières.

Comme il y a eu peu de nouvelles infections qui se sont déclarées, le nombre de cas actifs est reparti à la baisse, dimanche. Avec 16 nouvelles guérisons, on compte huit cas actifs de moins, soit 32 en Mauricie et 80 au Centre-du-Québec.

Le nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19 est demeuré inchangé dans la région. Tout comme vendredi et samedi, il y a huit patients qui sont pris en charge, dont deux qui se trouvent aux soins intensifs.

Près de 50 000 personnes vaccinées

La vaccination se poursuivait, dimanche, à la Bâtisse industrielle de Trois-Rivières, où une bonne file d’attente a pu être observée lors du passage du Nouvelliste, durant l’avant-midi.

Il s’agissait d’ailleurs du seul endroit dans la région où la vaccination se déroulait. Selon le calendrier de vaccination, une autre journée de rendez-vous est prévue lundi, à Trois-Rivières, avant de faire relâche du 23 au 26 mars.

La vaccination reprendra également lundi à l’aréna Gilles-Bourassa, à Shawinigan-Sud, et au Centre communautaire d’Arthabaska, à Victoriaville. Au Centrexpo Cogeco de Drummondville, ça ira à mercredi, puis à jeudi dans le cas de l’aréna Pierre-Provencher de Nicolet, l’auditorium de l’hôpital de La Tuque, du centre sportif de Louiseville et du Sportium municipal de Saint-Tite.

Selon les données les plus récentes, ce sont 48 950 personnes qui avaient reçu une première dose en Mauricie et au Centre-du-Québec, samedi. En comptant la journée de dimanche, ce sont près de 50 000 personnes qui auront donc été vaccinées contre la COVID-19.

Par ailleurs, tous lesrésidents des milieux d’hébergement pour aînés de la région ont maintenant été vaccinés. La résidence les Bâtisseurs de La Tuque a finalement reçu la visite d’une équipe de vaccination, vendredi. Celle-ci n’avait pas encore été visitée en raison d’une éclosion qui a finalement été levée la semaine dernière.

Ceci a permis de compléter définitivement l’opération dans les RI/RPA de la région. Ces milieux d’hébergement ont d’ailleurs été les plus touchés durant la deuxième vague, ayant enregistré 163 décès, soit un peu plus de la moitié des 305 qui ont été déclarés depuis le 12 juillet.

Rappelons que depuis vendredi, les personnes de 65 ans et plus peuvent prendre rendez-vous pour recevoir une première dose en se rendant au https://www.quebec.ca/vaccinCOVID ou en appelant au 1-877-644-4545. Pour le moment, les prochaines disponibilités ne vont toutefois pas avant le milieu ou même la fin du mois d’avril dans certains sites.