La jeune Anabelle Tropeano présente son entrée.
La jeune Anabelle Tropeano présente son entrée.

Une compétition culinaire en mode COVID-19

Mariane Guay
Le Quotidien
Trois étudiantes en Technique de gestion et comptabilité au Collège d’Alma ont lancé une compétition culinaire virtuelle à l’échelle québécoise pour les enfants de 6 à 12 ans. Des prix en argent cumulant 575 $ seront remis aux trois jeunes qui se seront démarqués dans les trois étapes de la compétition.

Les trois jeunes femmes ont dû user d’imagination pour créer et apporter des modifications à cet évènement qui devait se dérouler en personne au départ. La COVID-19 a changé les plans, mais pas question d’abandonner le projet. «Nous nous sommes questionnés sur nos passions et nous avons découvert que la cuisine était une passion commune pour nous trois, puis nous avons choisi de faire cela avec des enfants, car nous sommes toutes les trois à l’aise avec eux», a expliqué l’étudiante et organisatrice du projet, Sarah-Michèle Harvey.

La semaine dernière, les jeunes ont procédé à la première manche de la compétition. Ils devaient cuisiner une entrée originale et se filmer durant la réalisation du plat. Par la suite, la vidéo était envoyée aux trois juges, les étudiantes.

Cette semaine, pour la deuxième étape, les 17 jeunes qui se sont lancés dans l’aventure devaient faire un club sandwich réinventé et une surprise attend les participants pour la dernière étape. «On devrait les contacter [vendredi] ou samedi afin de donner les informations pour la 3e manche, qui sera un dessert. Nous leur donnerons un petit défi, ils devront faire un dessert sans utiliser le chocolat», a ajouté Sarah-Michèle Harvey.

Évaluation virtuelle

Pour ce qui est du pointage, les trois juges se basent sur plusieurs critères afin de déterminer les trois gagnants. L’évaluation se fait notamment selon l’originalité, la présentation du plat, l’autonomie démontrée par l’enfant et la complexité du plat. Les vainqueurs seront les trois jeunes qui cumuleront le plus de points au total des trois manches de la compétition.

Les prix seront remis par virement bancaire aux parents des champions. Des bourses de 300 $, 175 $ et 100 $ sont en jeu. Cet argent a été amassé lors d’une activité de financement réalisée par les trois instigatrices du projet la session dernière.

Des bons mots

Le projet a été accueilli très chaleureusement par les enfants et les parents. «Nous avons reçu vraiment de beaux commentaires des parents disant que les enfants aimaient vraiment participer et qu’ils avaient hâte à la prochaine manche», a raconté Sarah-Michèle Harvey.