Un membre inscrit de la communauté atikamekw de Manawan a reçu un résultat positif à la COVID-19
Un membre inscrit de la communauté atikamekw de Manawan a reçu un résultat positif à la COVID-19

Un cas confirmé de COVID-19 à Manawan

Un membre inscrit de la communauté atikamekw de Manawan a reçu un résultat positif à la COVID-19.

C'est ce qu'a indiqué dans un communiqué le Conseil des Atikamekw de Manawan, vendredi soir.

Le Conseil a tenu à rappeler les règles à respecter pour éviter la propagation du coronavirus qui peut causer la COVID-19. Il recommande de se laver les mains avec du savon et de l'eau, ou avec du gel désinfectant, de tousser dans le creux de son coude et de maintenir une distance d'au moins deux mètres entre individus. Le Conseil rappelle par ailleurs que tout rassemblement intérieur ou extérieur est interdit. 

La fièvre, la toux, les difficultés respiratoires, la perte de l'odorat et la perte du goût sont les symptômes associés à la COVID-19 et qui sont donc à surveiller. 

Solidarité à Wemotaci

Le Conseil des Atikamekw de Wemotaci (CAW) a tenu pour sa part à offrir son soutien à la communauté de Manawan.

«Les élus du CAW et les membres du Comité restreint des mesures d'urgence souhaitent transmettre à la famille touchée ainsi qu'à l'ensemble des membres de Manawan leurs meilleures pensées à l'annonce de cette nouvelle éprouvante», indique le CAW dans un communiqué. 

Pour les membres de la communauté de Wemotaci qui se sentent éprouvés par cette nouvelle, le CAW indique que du soutien est rendu disponible par l'équipe de Santé mentale Mirerimowin, 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, au 666-2010. 

Le Conseil rappelle que toute personne ayant fréquenté un lieu publique doit surveiller l'apparition de symptômes associés la COVID-19. Le CAW recommande également aux personnes malades d'éviter tout contact avec les personnes plus vulnérables, comme les personnes âgées, celles avec un système immunitaire affaibli et celles ayant une maladie chronique. On recommande aussi d'éviter le contact direct pour les salutations.

Le Conseil indique par ailleurs avoir des informations à l'effet que quelques personnes de la communauté de Wemotaci se rendent à La Tuque, alors que tout déplacement non-essentiel vers cette destination est interdit. 

«Cette mesure a été mise en place dans le règlement temporaire no. 12 pour protéger l'ensemble de la population, dont les personnes plus vulnérables, de la COVID-19», rappelle le CAW.