Pour aider les gens d'affaires, le géant du commerce électronique établi à Ottawa a annoncé mercredi qu'il lançait une poignée d'outils de gestion commerciale et de vente.
Pour aider les gens d'affaires, le géant du commerce électronique établi à Ottawa a annoncé mercredi qu'il lançait une poignée d'outils de gestion commerciale et de vente.

Shopify: des produits destinés aux entrepreneurs touchés par la crise

Tara Deschamps
La Presse Canadienne
Les entrepreneurs qui peinent à garder la tête hors de l'eau en raison des multiples exigences attribuables à la COVID-19 ou qui se jugent mal desservis par les institutions financières du pays pourraient bientôt obtenir un coup de pouce de Shopify.

Pour aider les gens d'affaires à «pérenniser» leurs entreprises, le géant du commerce électronique établi à Ottawa a annoncé mercredi qu'il lançait une poignée d'outils de gestion commerciale et de vente, notamment en donnant à ses marchands la possibilité de laisser les clients «acheter maintenant et payer plus tard» et laisser un pourboire.

Le directeur des produits de Shopify, Craig Miller, a expliqué que certaines des nouvelles fonctionnalités et certains des produits étaient en préparation bien avant la pandémie, mais que d'autres avaient été imaginés ou accélérés lorsque que les entrepreneurs ont été forcés de faire migrer leur entreprise vers des modèles en ligne, tout en subissant des pertes de revenus et en imposant à leurs employés des congés sans solde et des mises à pied.

«Nous sommes presque arrivés en 2030 du jour au lendemain», a-t-il affirmé à La Presse canadienne. «Certaines des choses que nous anticipions comme étant importantes pour les prochaines années sont devenues super importantes essentiellement du jour au lendemain, nous avons donc essayé d'équiper nos commerçants le mieux possible pour faire face à ce genre de situation.»

Les lancements de produits de Shopify ont été partagés à Reunite, un événement virtuel organisé par la société au lieu de sa conférence annuelle Unite, où les dirigeants de l'entreprise dévoilent généralement de grandes annonces de produits. Unite, qui devait se tenir à Toronto en mai, a été annulé en mars en raison de la COVID-19.

La pandémie s'est révélée être une aubaine pour Shopify, qui a dépassé la Banque Royale du Canada pour devenir en mai la société la mieux évaluée à la Bourse de Toronto.

Son action atteint désormais régulièrement plus de 1000 $ et la société revendique plus d'un million d'entreprises - Shopify les appelle des marchands - qui utilisent ses services.

«Cela semble un peu bizarre à première vue, mais nous voyons des épiceries et des restaurants utiliser Shopify», a indiqué M. Miller.

Il a également remarqué que le nombre de commandes locales que les marchands Shopify ont reçues chaque jour a augmenté en moyenne de 176 % au cours des six semaines précédant le 24 avril, alors que les mesures de distanciation physique et de télétravail étaient mises en place dans plusieurs pays.

Shopify pense que les entreprises pourraient voir un coup de pouce supplémentaire avec ses annonces de mercredi, puisque les marchands seront en mesure de collecter des pourboires et de fixer des frais, des prix de commande minimum et des rayons de distance pour les livraisons.

La société a commencé à autoriser les marchands à vendre des cartes-cadeaux ces dernières semaines et elle s'est associée mardi à Facebook pour dévoiler un nouvel outil gratuit qui permettra aux entreprises de créer une vitrine en ligne personnalisée pour Facebook et Instagram.

Séparer le compte d'entreprise du compte personnel

Plus tard dans l'année, les clients aux États-Unis pourront offrir l'option d'«acheter maintenant et payer plus tard» et avoir accès à Shopify Balance, un compte d'entreprise qui promet un aperçu clair des flux de trésorerie et aura la capacité de payer les factures et de suivre les dépenses. Il sera accompagné d'une carte qui prévoit des remises en comptant, des rabais sur l'expédition et le marketing, sans aucuns frais mensuels ou solde minimum. Les marchands pourront l'utiliser pour effectuer des achats ou effectuer des retraits au guichet automatique bancaire.

Shopify n'a pas précisé quand le service serait disponible pour les marchands canadiens.

Le compte est destiné aux deux marchands sur cinq qui, selon Shopify, utilisent leurs comptes bancaires personnels et leur propre carte pour les fins de leur entreprise, et ceux qui trouvent que les produits bancaires ne sont pas conçus pour répondre aux besoins ou à la flexibilité propres aux entrepreneurs.

«Il devient très difficile pour eux de séparer leur entreprise de leurs comptes bancaires personnels et cela pose toutes sortes de problèmes, par exemple, lorsqu'ils ont besoin d'obtenir du financement (...) et dans certains cas, cela affecte leur pointage de crédit», a souligné M. Miller.

Malgré le partenariat de Shopify avec Facebook, il se positionne toujours pour concurrencer d'autres géants de la technologie, y compris Amazon.

Le réseau de centres de distribution de Shopify, qui a été lancé l'année dernière pour aider les marchands américains à réduire leurs frais d'expédition et à garantir des livraisons en temps opportun, ce qui le place en concurrence directe avec le géant de Seattle.

Le réseau de Shopify vient de commencer à accepter les demandes des marchands après avoir terminé une période d'accès anticipé.

«La réponse a presque été plus importante que prévu», a observé M. Miller. «Nous avons été bombardés de demandes de marchands qui veulent l'utiliser.»