La députée de Trois-Rivières demande aux Trifluviens de rester à la maison. Louise Charbonneau est en mode télétravail et au service des citoyens à partir de son domicile.

«Restez à la maison», dit Louise Charbonneau

Trois-Rivières — La députée de Trois-Rivières, Louise Charbonneau, demande aux Trifluviens de rester à la maison afin de freiner la propagation du coronavirus. La bloquiste assure être à pied d’œuvre afin d’accompagner les citoyens de Trois-Rivières à passer au travers cette crise.

La députée demande toutefois aux gens de ne pas se présenter à son bureau de circonscription afin d’éviter la propagation du virus.

«Vous pouvez néanmoins nous rejoindre par téléphone et par courriel. Il est important de suivre les consignes des autorités publiques et de demeurer à la maison, il en va de notre santé, de nos vies!», a déclaré la députée de Trois-Rivières.

Louise Charbonneau insiste, il ne faut pas prendre cette pandémie à la légère et elle prêche par l’exemple. La députée suit à la lettre les recommandations des autorités publiques.

«J’ai 69 ans et je fais partie des personnes à risque. Je suis donc à la maison depuis dix jours, et j’y reste. J’invite les personnes âgées à demeurer à la maison et dans leur résidence. Il est toujours possible de joindre nos proches par téléphone ou par Internet», souligne-t-elle.

«Ce n’est pas l’idéal, je sais, mais c’est pour protéger nos vies. Moi, tout comme beaucoup d’aînés, je veux revoir mes enfants et mes petits-enfants! Et malgré ce confinement, je coordonne les activités de mon équipe afin que tous les Trifluviens aient une réponse à leurs questions concernant l’aide fédérale», mentionne Louise Charbonneau.

Cette dernière était d’ailleurs heureuse de souligner qu’elle et son équipe avaient pu aider un groupe de Québécois à revenir à la maison.

«La collaboration entre notre bureau et le personnel du ministère des Affaires étrangères a donc permis de faciliter le rapatriement de 87 Québécois coincés au Guatemala. Le groupe est arrivé dimanche soir à Montréal, à 22 h 15. Je suis soulagée d’apprendre qu’ils vont bien. Elles sont maintenant en isolement», a fait savoir la députée de Trois-Rivières.