Le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge
Le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge

Rentrée scolaire lundi... ou mardi... ou mercredi

Vous avez décidé de retourner votre enfant à l’école, lundi prochain. Mais sa rentrée pourrait être remise au mardi ou même au mercredi, selon son année scolaire.

C’est ce que le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge propose dans une lettre envoyée lundi «à l’ensemble des partenaires du réseau de l’éducation».

«Dans le but de donner au réseau scolaire un maximum de souplesse en vue du retour en classe, [...] il sera possible de répartir la rentrée scolaire sur trois jours en fonction des différents cycles scolaires», explique le ministre dans sa missive.

Par exemple, après une entente en ce sens avec la commission scolaire devenue centre de services scolaires, la direction de l’école pourrait commencer par accueillir les enfants de la prématernelle, maternelle, première année et deuxième année la première journée.

Puis le mardi, au tour des troisièmes et quatrièmes années de revenir en classe, le deuxième cycle. Pour finir le mercredi avec les élèves du troisième cycle, c’est-à-dire de cinquième et de sixième années.

«Il est important de noter cependant qu’après trois jours, tous les élèves inscrits devront avoir accès à l’école», affirme de plus M. Roberge.

Le retour en classe est prévu à compter du lundi 11 mai à l’extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal, tandis que cela devrait se faire le mardi 19 mai dans la grande région montréalaise, au lendemain de la Journée nationale des patriotes. À moins que les indicateurs de transmission de la COVID-19 et d’hospitalisations ne le permettent plus une fois rendu là.